Inondation : Des chiffres alarmants qui confirment la menace

12

En raison des fortes précipitations de ces dernières semaines et la montée des eaux du fleuve Niger, plusieurs localités du pays se trouvent déjà sous les eaux. Des chiffres attestent déjà le sinistre et l’urgence, l’on dénombre à l’heure actuelle plus de 15 000 ménages déplacés, 137 605 sinistrés.

En point de presse, hier mardi, à la direction générale de la Protection civile, la plateforme pour la gestion des risques et catastrophes, composée de la protection civile, de la direction nationale du développement social et de la direction nationale de l’hydraulique, a fait le point de la situation de la montée des eaux du fleuve Niger et du Sénégal.

Au constat, les chiffres sont alarmants et la menace d’inondation persiste.” Sur l’ensemble du territoire national, 15 686 ménages sont touchés, dont 137 605 sinistrés, et 183 522 personnes restent sous la menace de la crue”, a annoncé le directeur général de la Protection civile, colonel Seydou Doumbia. A l’en croire “depuis le début de l’hivernage en mai jusqu’à nos jours, 13 personnes ont déjà perdu la vie dans l’inondation et 14 blessés ont été enregistrés”.

De Kayes à Taoudéni, en passant par les autres régions et le district de Bamako, tout le Mali a été touché par l’inondation cette année. Contrairement aux années où ce sont les eaux de pluies qui inondaient, cette année ce sont les eaux du fleuve qui ont débordé, faisant des dégâts énormes.

Selon les chiffres officiels, à Bamako on compte 1225 ménages touchés par l’inondation, dont 32 748 sinistrés. 6 500 personnes sont toujours menacées par l’inondation. A Kayes, on dénombre 1 329 ménages touchés faisant 9 744 sinistrés. Les personnes menacées sont au nombre de 21 744. Dans la région de Koulikoro, ils sont 1 151 ménages inondés avec 13 774 sinistrés et 25 873 personnes menacées.

En 3e région, Sikasso, on compte 1 067 ménages inondés faisant 7 469 sinistrés et 15 160 autres sous la menace tandis qu’à Ségou, les ménages inondés sont estimés à 4 465 dont 29 469 sinistrés et 36 326 personnes menacées.

Pour sa part, Mopti totalise 322 ménages inondés avec 2 254 sinistrés et 8 519 sous la menace d’inondation alors que Tombouctou a enregistré 3 540 ménages qui sont sous les eaux du fleuve faisant 26 138 sinistrés et 38 143 autres personnes menacées.

Pour ce qui est de Gao, 1568 ménages sont inondés avec 1 976 sinistrés et 20 45 personnes sous la menace, au même moment, Kidal, Ménaka et Taoudéni dénombrent 825 ménages touchés par l’inondation, causant 5033 sinistrés et 10 607 personnes menacées.

Face à la menace d’inondation, le directeur général de la protection civile, invite les populations à plus de vigilance et au respect des conseils donnés par les services techniques.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here