Nouveau gouvernement : Amadou Koïta donne les grandes lignes de la mission présidentielle

9

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a tracé, lors du 1er conseil des ministres du nouveau gouvernement, tenu le vendredi 14 septembre au palais de Koulouba, les grandes lignes de la mission du chef du gouvernement. Entre autres, la gouvernance et les réformes politiques et institutionnelles ; la promotion d’une croissance inclusive ; le développement du capital humain et de l’inclusion sociale ; l’environnement, le changement climatique et développement durable ; la diplomatie, la coopération et le partenariat.

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, non moins porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta, a donné son traditionnel point de presse, le samedi 15 septembre, au Centre d’information gouvernementale (Cigma), pour détailler les grandes lignes de la mission confiée au nouveau gouvernement par le président de la République.

Selon Amadou Koïta, à l’ouverture de la session, le président de la République a réitéré ses vives et chaleureuses félicitations au Premier ministre pour la réussite de l’organisation de l’élection présidentielle de 2018. Avant de fixer les grandes lignes de la mission du chef du gouvernement. Ces grandes lignes, dira le porte-parole du gouvernement, concernent entre autres la gouvernance et les réformes politiques et institutionnelles ; la promotion d’une croissance inclusive ; le développement du capital humain et de l’inclusion sociale ; l’environnement, le changement climatique et le développement durable ; la diplomatie, la coopération et le partenariat.

Dans le domaine de la gouvernance et des réformes politiques et institutionnelles, le président de la République a invité le gouvernement à accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, avec comme seul souci, la promotion du développement global du pays en vue du renforcement de la cohésion nationale et de la prise en charge des défis sécuritaires. Il a aussi engagé le gouvernement à poursuivre le renforcement qualitatif et quantitatif des forces de défense et de sécurité et l’optimisation des moyens opérationnels.

Au sujet de la promotion d’une croissance inclusive, M. Koïta dira que le président de la République attend du gouvernement des réformes pertinentes et ambitieuses en vue de la transformation structurelle de l’économie et la répartition équitable des fruits de la croissance. Dans ce cadre, à en croire Amadou Koïta, un accent particulier doit être mis notamment sur la promotion de la finance islamique comme mode de financement alternatif, la préservation de l’écosystème et des ressources naturelles pour les générations futures, la modernisation des systèmes de production, la promotion de la filière coton et le développement de l’agro-industrie.

Quant au développement du capital humain et de l’inclusion sociale, M. Koïta a fait savoir que le président de la République a invité le gouvernement à faire du développement du capital humain et de l’inclusion sociale, la clé de voûte de la réalisation de son projet de société «notre grand Mali avance». Et a particulièrement invité le gouvernement à relever le plateau technique des services sanitaires sur l’ensemble du territoire national et à engager les réformes nécessaires à la mise en place d’un régime d’assurance maladie universelle et à la prise en charge des besoins des femmes, des adolescents et des groupes vulnérables en matière de santé reproductive.

Le ministre Koïta a également indiqué que le président de la République a mis l’accent sur le renforcement d’une éducation de qualité pour tous et le développement de la formation technique et professionnelle en vue de promouvoir l’emploi des jeunes.

Au sujet de l’environnement, le changement climatique et le développement durable, le président IBK accorde une importance particulière au binôme eau/environnement dans l’action gouvernementale. Il invite le gouvernement à veiller à l’optimisation et à l’amélioration de la gestion de la subvention des intrants agricoles et à évaluer l’impact des 15% des ressources du budget national alloués au secteur agricole. Avant d’exhorter le gouvernement à poursuivre l’appui aux petites et moyennes entreprises, la promotion du commerce, la restructuration et la mise à niveau des entreprises industrielles. Une attention particulière doit être accordée à la poursuite du chantier de désenclavement intérieur et extérieur du pays, ainsi qu’au renforcement et à la réhabilitation des infrastructures et des équipements, à l’accroissement de l’offre énergétique et au développement du secteur minier.

Sur le plan de la communication, M. Koïta a souligné que le président de la République attend du gouvernement l’accélération de la mise en œuvre de la transition numérique. En ce qui concerne la diplomatie, la coopération internationale et le partenariat, IBK invite le gouvernement à développer des stratégies d’ouverture et de partenariat en direction des pays étrangers et des organisations internationales.

Par ailleurs, au chapitre des mesures législatives et réglementaires, Amadou Koïta a rappelé que, sur le rapport du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant convocation du collège électoral, ouverture et clôture de la campagne électorale à l’occasion de l’élection des députés à l’Assemblée nationale.

Le collège électoral a été convoqué de nouveau le dimanche 25 novembre 2018, sur toute l’étendue du territoire national, à l’effet de procéder à l’élection des députés à l’Assemblée nationale. La campagne électorale, à l’occasion du premier tour, est ouverte le samedi 03 novembre 2018 à zéro heure et close le vendredi 23 novembre 2018 à minuit.

Un second tour aura lieu le dimanche 16 décembre 2018 dans les circonscriptions où aucun candidat ou liste de candidats n’aurait obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. La campagne électorale à l’occasion du deuxième tour est ouverte le lendemain de la proclamation des résultats définitifs du premier tour et close le vendredi 14 décembre 2018 à minuit.

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here