58EME anniversaire de l’indépendance du Mali : Ils ont dit

12

A la célébration de la fête d’indépendance, couplée à l’investiture du Président Ibrahim Boubacar Keita pour son second mandat à la tête du Mali, des invités de marque ont estimé que le Mali est debout et des efforts sont faits pour remettre l’outil de défense au bon niveau.

ISIM SCHOOL

Mahammed Boun Abdallah Dionne, Premier ministre sénégalais : ‘’Le Mali, c’est le Sénégal aussi’’

«Le Président du Sénégal, Macky Sall, m’a demandé de venir le représenter au Mali. C’est ce que je fais avec grand honneur et beaucoup de plaisir. Le Mali, c’est le Sénégal aussi. Nous avons vécu dans le même pays, la fédération du Mali. Aujourd’hui, c’est avec plaisir que nous voyons le Mali debout qui fête son indépendance, qui vient d’organiser des élections présidentielles sur l’ensemble du territoire national. Ce qui prouve qu’aujourd’hui, le Mali, sous le leadership du Président Ibrahim Boubacar Keita est debout et fait face, bien sûr, avec toute la coopération internationale au défi du terrorisme et poursuivre celui de la construction nationale».

Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso : ‘’Nous appelons toute la classe politique malienne dans un dialogue positif’’

«Nous sommes venus participer au 58eme anniversaire de l’indépendance du Mali. C’est un grand honneur pour nous. Comme vous le constatez l’Armée Burkinabé participe à la parade. Mais, ce qui est important, le Mali vient de sortir d’une élection et le Président IBK a été réélu. De ce point de vue, nous ne pouvons que souhaiter tous nos vœux de succès, de réussite pour le développement du Mali, dans l’intérêt du peuple malien et appelé toute la classe politique dans un dialogue positif de manière en sorte que l’unité de fils et fille du Mali permette également de lutter contre l’insécurité extérieur qui est le terrorisme qui actuellement mine le développement de nos Etats. Donc, nous souhaitons que l’intérêt du pays soit mis en avant et ce qu’on doit rechercher, c’est la paix et le développement du Mali.

Il y a des efforts qui sont faits pour la sortie de crise au Mali. Mais, vous le constatez, il y a de travail toujours à faire et la paix n’est jamais acquise définitivement. Donc, c’est un travail permanent aussi bien à l’intérieur que également contre les adversaires, les ennemis, les ténèbres qui, chaque jour, tuent des Maliens, des Burkinabé, des Tchadiens et des gens de différents pays».

Général Cheikh Gueye, Chef d’État-Major Général des Armées (CEMGA) du Sénégal : ‘’Le défilé a été magnifique, très bien organisé’’

«Je suis très content de venir participer sur invitation de mon camarade et frère le général Bemba Keita du Mali. Donc, c’est avec un grand plaisir d’autant plus que, en plus de moi, il a invité une forte délégation, plus une unité du Sénégal qui a quitté Dakar pour participer au défilé. En dehors de tout cela, nous avons une compagnie qui a quitté Mopti pour venir participer au défilé. Je suis très content parce que le Mali et le Sénégal, c’est le même pays. Le même peuple. Moi, je suis formé au Mali, à Koulikoro, je connais très bien le Mali et j’ai beaucoup d’amis. Le défilé a été magnifique, très bien organisé. Ce qui montre qu’il y a beaucoup d’espoir. Il y a eu beaucoup de progrès aussi. C’est que au niveau politique des efforts sont faits, au niveau des nations aussi, par solidarité pour faire face à l’ennemi commun. Nous sommes conscients de cela, le Sénégal a envoyé deux contingents au Mali. Ce que j’ai vu, apporte beaucoup d’espoir pour le peuple malien. J’encourage à poursuivre les efforts et prier pour les forces de défense et de sécurité pour que le peuple malien soit dans les conditions normales de sécurité».

Propos recueillis par Ousmane MORBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here