Campagne agricole 2018-2019 : Des criquets pèlerins signalés à Nioro du Sahel

8

La campagne agricole 2018-2019 est sérieusement menacée dans notre pays. Plusieurs champs sont déjà envahis par des criquets pèlerins dans le cercle de Nioro du Sahel. Face à cette nouvelle menace, aucune action n’est prise par le département de l’Agriculture.

Après la chenille légionnaire dans la région de Sikasso, la campagne agricole 2018-2019 de notre pays est une fois de plus menacée par des criquets pèlerins. Selon nos sources, une quantité importante de ces dévastateurs de cultures, a été aperçue dans le cercle de Nioro du Sahel, précisément dans la Commune rurale de Yéréré.

A en croire nos sources, la quantité importante de criquets pèlerins et surtout leur mobilité dans la zone ont déjà fait des dégâts importants sur les cultures. Des champs entiers ont été dévorés en moins d’une semaine.
Nos sources précisent également que des techniciens du Centre national de lutte contre les criquets pèlerins (CNLCP) ont fait une mission de prospection sur le terrain pour évaluer la puissance de la menace.

Malheureusement, le CNLCP, confronté à des problèmes logistiques depuis plusieurs années, est incapable aujourd’hui de faire face à ces millions de nuisibles. Et pourtant, notre pays n’est pas un novice dans la lutte contre les criquets pèlerins. Il y a quelques années, le Mali a gagné la lutte contre les criquets pèlerins avec l’appui de la Libye à l’époque qui a envoyé des avions, des véhicules, des logistiques et des produits.
Avec plusieurs avions militaires, le Mali a la possibilité de gagner la bataille aérienne sur les criquets qui font des ravages chaque jour. Il suffit de chercher à temps de nouveaux produits et renforcer les capacités des agents du CNLCP.

Le ministère de l’Agriculture devrait briser le silence pour éviter le pire. Si rien n’est fait dans un bref délai, les dégâts seront énormes et le risque d’une famine dans la région de Kayes est fort probable.

Y. Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here