Conférence de presse : le mouvement des volontaires pour le Mali demande à l’opposition d’accepter la main tendue D’IBK

31

Dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance, couplée à l’investiture du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le Mouvement des volontaires pour le Mali a organisé une conférence de presse, animée par Yacouba Dolo, Seydina Keita et Mme Diakité Fatoumata Coulibaly, respectivement président, vice-président et coordinatrice du Mouvement.

On y notait la présence de plusieurs anciens dirigeants de l’association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), de plusieurs journalistes et des invités. « Le 58 ème anniversaire de notre indépendance sera une occasion pour le Mali de faire une investiture à la dimension internationale et de montrer au monde entier les nouvelles acquisitions et la performance du service des forces armées et de sécurité » a indiqué le président du mouvement.

Les conférenciers ont saisi l’occasion pour saluer la réélection du président Ibrahim Boubacar Keita à la magistrature suprême de notre pays lors du scrutin du 12 août 2018, attestée par l’arrêt du 20 août 2018 de la Cour Constitutionnelle du Mali avec 67,13% contre 32,83 pour son challenger, Soumaila Cissé.

Le mouvement salue par ailleurs l’engagement de l’armée malienne pour la restauration de la paix et de la sécurité. Le Mouvement des volontaires pour le Mali est une organisation de la société civile qui œuvre pour une meilleure implication des jeunes dans le processus de développement.

C’est dans cette optique qu’elle a évolué au sein de la plate-forme des groupements de soutien au président Ibrahim Boubacar Keita, dénommée Mouvement des associations libres pour les idéaux de IBK pendant la campagne présidentielle de 2018. Le mouvement est signataire d’un protocole d’accord avec le parti Rassemblement pour le Mali (RPM) par lequel ils s’engagent à se donner la main pour faire bloc derrière la candidature du président sortant en vue de sa réélection et de lui donner une majorité confortable à l’Assemblée nationale.

Le Mouvement des volontaires pour le Mali estime que la réélection du président IBK est une victoire pour le Mali et salue la main tendue du vainqueur à son challenger pour bâtir ensemble un Mali réconcilié et prospère. Dans son discours d’investiture lors de sa prestation, le 03 août dernier, le président avait lancé un appel à tous les fils et filles du pays pour la reconstruction de notre Maliba qui avance.

« C’est la victoire d’un Mali qui avance, qui vient de loin et qui ira loin, Inchalla », avait déclaré le président Ibrahim B. Keïta. Cette victoire est la victoire de l’espoir contre la terreur. Elle est dédiée à tous ceux qui croient au destin de notre pays.

Le temps est venu de refermer les batailles politiques et de créer une synergie afin de réaliser les projets du slogan de la campagne « Notre Maliba avance », estiment les responsables du mouvement. Aussi, le président du mouvement des volontaires du Mali invite le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé à accepter la main tendue du président pour enterrer les querelles politiques.

« Nous félicitons la nouvelle équipe gouvernementale et la confirmation de Soumeylou Boubèye Maïga, au poste de Premier ministre. Nous saluons l’application de la loi sur le genre avec la nomination de 11 femmes dans le gouvernement ainsi qu’un taux important de jeunes dans le gouvernement » a déclaré Yacouba Dolo.

Le mouvement relève que dans son adresse du 03 août, le président avait indiqué que son second mandat sera consacré à la promotion de la jeunesse.

« Cela est une lourde responsabilité à laquelle la jeunesse doit faire face. Nous sommes condamnés à relever ce défi et cela passe forcément par la rigueur dans le travail, la construction citoyenne et un engagement pour la Patrie. Notre organisation continuera à œuvrer en tant qu’organisation de la société civile en jouant pleinement sa partition dans la construction d’un Mali qui avance » a conclu le premier responsable du mouvement.

Les conférenciers ont salué le gouvernement à travers le ministère de l’Administration pour la bonne organisation de l’élection présidentielle. Ils ont enfin remercié les observateurs nationaux et internationaux pour leur contribution.

Auparavant, une minute de silence avait été observée à la mémoire des disparus depuis le déclenchement de la crise sécuritaire de notre pays.

Amadou SOW

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here