Dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance : symbole de bravoure pour la dignité et le combat d’hommes debout

3

22 septembre 1960 – 22 septembre 2018, le Mali indépendant a 58 ans. Le premier acte et non le moindre de cette célébration a porté sur le dépôt par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, de la gerbe de fleurs au monument de l’indépendance. Par cet acte, Ibrahim Boubacar Kéïta respecte une tradition bien établie.

C’est en effet aux environs de 09H00 que le chef de l’Etat est arrivé sur les lieux, tout de blanc vêtu. Sur place, il fut accueilli par le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka Sidibé. Après le salut au drapeau et l’exécution de l’hymne national, le chef de l’Etat passa en revue les troupes rendant les honneurs militaires.

Après ces différentes séquences, le président Kéïta a procédé au dépôt de la gerbe de fleurs au pied du monument de l’indépendance, avant de saluer les invités présents. Parmi eux, deux médaillés d’or de l’indépendance: El-Hadj Sididié Oumar Traoré et El-Hadj Faïra Diarra. Sur un peu plus de 400 au départ, le Mali ne compte plus que 4 médaillés d’or de l’indépendance dont les deux cités plus haut.

Au terme de ce traditionnel exercice de dépôt de gerbe de fleurs, le président Kéïta s’est dit très ému, rappelant que c’est un symbole très fort de bravoure, de combat pour la dignité d’hommes et de femmes debout. Certains d’entre eux, selon Ibrahim Boubacar Kéïta, sont allés jusqu’au sacrifice suprême. «Chaque fois que l’on vient ici, l’an révolu, faire le dépôt rituel de gerbe à l’occasion du 22 septembre, c’est un grand moment d’émotion réelle», a confié le chef de l’Etat.

«Je voudrais qu’en ce moment précis, nos pensées aillent vers eux, tous ces hommes, toutes ces femmes de grande dignité, de combat avéré qui ont dit le Mali, qui ont fait le Mali, grâce auxquels nous sommes, grâce auxquels aujourd’hui est», a-t-il conclu.

Massa SIDIBé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here