Mali: des magistrats en grève révèlent la disparition mystérieuse de plus de 3 milliards au ministère des finances

1

En réplique à un communiqué du ministre de l’économie et de finances, Dr Boubou Cissé, demandant à retenir sur les salaires des magistrats grévistes, le syndicat automne de la magistrature (Sam) et le syndicat libre de la magistrature (Sylima) exigent que la lumière soit faite sur les 3 500 000 000 de nos francs curieusement évaporés dans la nature à l’hôtel des finances à l’occasion du dédommagement d’un opérateur économique suite la crise au nord. « La dite opération intervenue dans le cadre d’un marchandage de gré à gré entre le ministre des finances et l’opérateur économique en question, est intervenue en violation des règles élémentaires applicables en la matière », peut on lire dans ce communiqué conjoint des deux syndicats datant de ce jour 24 septembre 2018.

Le Syndicats se réservent le droit de faire d’autres révélations et même d’entreprendre des actions plus fortes visant le ministre de l’économie et des finances et d’autres membres du gouvernement impliqués dans des affaires sulfureuses.

Dily Kane

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here