Retransmission des festivités du 22 septembre 2018 : La touche visible de Sidiki N’Fa Konaté !

0

La couverture des festivités du 22 septembre, avec en toile fond la retransmission en direct du défilé militaire du 22 septembre était un challenge important à relever pour la chaîne publique de télévision et de radio, l’ORTM. Mais avec le management dynamique de son directeur général, Sidiki N’Fa Konaté et le professionnalisme de ses agents, l’ORTM n’a aucunement été en deçà des attentes. Encore une fois, l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM) a honoré son contrat vis-à-vis de ses téléspectateurs et auditeurs.

Il ne manque pas un bouton de guêtre. De l’arrivée des chefs d’Etat invités, 24 h avant, à la couverture intégrale du défilé militaire, sans compter les reportages, émissions spéciales et de divertissement, l’ORTM encore une fois a fait revivre au peuple malien sa fête nationale. Aucun couac, pas de coupure ni de ratées, le travail fourni par ‘’Bozola’’ se passe de tout commentaire.

A la dimension d’un évènement historique, l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM) depuis quelques jours auparavant a réservé des plages spéciales sur l’historique et les témoignages de l’indépendance du Mali dans les éditions des JT et journal parlé de la radio. S’y ajoutent des angles relatifs aux festivités et les informations dans les capitales régionales.

Durant toute la journée du 21 septembre, chaque arrivée d’un Chef d’Etat invité était annoncée, suivie des images d’accueil.

Pour la couverture proprement dite de l’évènement, à savoir le défilé du 22 septembre, où ont pris part une dizaine de chefs d’Etat, de gouvernements et des officiels étrangers, Sidiki N’Fa Konaté a sorti la grosse artillerie. Plus de 70 agents déployés sur deux cars mobiles dotés d’une vingtaine de cameras dont des drones donnant une précision sans faille des prises de vue sur le sol comme dans les airs, surtout au moment de la parade des avions de l’armée de l’air.

Au-delà de ces aspects visibles, le professionnalisme des agents de Bozola s’est aussi justifié lors des passages des différentes troupes, ou le téléspectateur avait la latitude de lire le nom et les sigles de chaque corps.

La cerise sur le gâteau fut la clarté des commentaires du journaliste en charge d’assurer le direct, Kalifa Naman Traoré et ses invités. Lesquels ont réussi dans un langage clair a donné toutes les informations relatives aux forces qui ont défilé et les caractéristiques militaires de chaque engin roulant et volant.

Habillé en tenue militaire, le redouté reporter sportif n’a pas faiblit en commentaires pour permettre aux téléspectateurs de vivre l’évènement comme ceux qui ont le déplacement ce jour sur l’avenue du Mali. Tout cela avec des gros plans sur des sujets lointains comme les parachutistes et les appareils volants en démonstration.

A la fin du défilé, sous les regards de son ministre, Arouna Modibo Touré, le directeur Konaté a tenu à féliciter l’équipe de reportage qui abattu un travail titan, sans anicroches. Cela, avant de reprendre le service le lendemain pour la retransmission en direct de la finale de la 33ème édition de la finale de la Coupe du Mali. Pour l’ORTM dans la construction du Mali « chacun compte », c’est pourquoi il n’entend pas faire d’un vain mot son slogan : « la passion du service public ».

Fatoumata Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here