Transport : Bientôt un échangeur à Sikasso

5

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 19 septembre 2018 et en session extraordinaire le jeudi 20 septembre 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Tout juste après le conseil des ministres extraordinaire, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Amadou KOÏTA, porte parole du gouvernement a animé un point de presse, hier jeudi 20 septembre 2018 au Centre d’information gouvernementale du Mali (CIGMA) pour faire le compte rendu de ces activités gouvernementales. Le ministre a fait savoir au cours de ce point de presse qu’il y aura la construction d’un échangeur à Sikasso et dont les travaux de construction prendront 24 mois.

Selon le conférencier, Amadou Koïta, lors du conseil des ministres ordinaires du 19 septembre 2018, un projet de décret a été pris autorisant et déclarant d’utilité publique les travaux de construction d’un échangeur, d’un viaduc ainsi que l’aménagement de 10 km de voiries urbaines dans la ville de Sikasso. Avant d’ajouter que la réalisation de ces travaux s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions prioritaires de la Politique nationale des Transports, des Infrastructures de Transport et du Désenclavement. « Elle empiète sur certaines propriétés privées qu’il convient d’exproprier pour cause d’utilité publique conformément aux dispositions du Code domanial et foncier », a dit le ministre. Aux dires du ministre, après Ségou, Sikasso aura son échangeur. A l’en croire cet échangeur va permettre de développer la ville de Sikasso et de faciliter les échanges économiques avec les autres pays de la sous région. Il a précisé que les travaux de construction de cet échangeur prendront 24 mois soit 2 ans. Par ailleurs, le ministre a fait savoir qu’un projet de loi portant loi de finances pour l’exercice 2019 a été également adopté. « Au titre de l’exercice 2019, les recettes budgétaires s’élèvent à 2 023 milliards 150 millions de FCFA contre 1 957 milliards 625 millions FCFA en 2018, soit une augmentation de 3,35%. Les dépenses s’élèvent à 2 410 milliards 400 millions de FCFA contre 2 330 milliards 778 millions de FCFA dans le budget de 2018, soit une augmentation de 3,42%. Le projet de budget 2019 présente un déficit budgétaire global de 378 milliards 250 millions de FCFA contre 373 milliards 153 millions de FCFA dans le budget de 2018, soit une augmentation de 3,78%. Ce déficit sera financé par les ressources provenant des aides budgétaires extérieures », a dit le ministre. Pour lui, c’est un budget ambitieux. En outre, le gouvernement s’est réjoui de la libération du coordinateur de l’ONG El Farouk, Ibrahim Kontao. A ses dires, le conseil des ministres extraordinaires s’est porté sur l’armée surtout la nécessité de décerner des grades aux militaires méritants. Dans la même veine, il a fait savoir que le 22 septembre, date de l’accession du Mali à l’indépendance, sera célébré avec faste où il y aura des invités, des amis du Mali prendront part aux festivités.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here