Alliance des législatives : la candidature du PDR Assétou Sangaré sous la menacée de l’Adema

2

Les tractations pour les prochaines élections vont bon train en Commune 4 où la présidente du PRD est virtuellement marginalisée par son potentiel allié du RPM.

Assétou Sangaré est une figure politique qu’on ne présente plus. Originaire de la Commune 4, elle est candidate à la conquête des sièges parlementaires à pourvoir dans quelques semaines. Seulement voilà : il n’y en a que deux en jeu dans ladite circonscription et elle compte sur le RPM pour boucler sa liste tandis que l’ADEMA ne l’entend pas de cette oreille.

Parti le plus influent du Mali par son implantation à travers le pays, le PASJ a déjà fait son choix. Sa section en Commune IV a notamment jeté son dévolu sur la fille de l’ancien locataire de Koulouba. Aissietou Traoré dite Pithiou doit faire équipe avec le candidat qu’aura désigné le RPM au compte des législatives. Situation mitigée car selon les échos du PRD, formation dirigée par Assétou Sangaré, une alliance aurait été conclue pour les mêmes législatives avec le même parti dans la foulée de la présidentielle du mois dernier.

Le parti présidentiel aurait en effet promis d’aller avec celle qui avait une première expérience de compétition législative en 2013. Un deal qui est loin d’être fortuit vu le rôle qu’elle occupait au sein de la coalition présidentielle EPM. Sétou Traoré faisait office de porte-parole du candidat IBK, qui a fini par être réélu. Elle aura croisé le fer avec tant d’adversaires en ses lieux et place durant nombre de débats publics pendant la campagne. C’est donc fort de cet engagement et en connaissance de cause que son parti, le PRD, dit à qui veut l’entendre que sa présidente est la dame censée conduire une liste de la majorité en Commune 4.

Si le RPM dans ladite localité n’a pas fini de trancher le choix au défi parlementaire, le PASJ a quant à lui clos sa conférence de section. Celle qui a été désignée devient une menace pour Assétou Sangaré dans la mesure où le mariage RPM-PRD ne semble plus être d’actualité. Le parti de l’Abeille reste très influent et met en avant son poids électoral à travers le pays pour faire prévaloir ses prétentions.

Les semaines à venir seront décisives car il est certain que le jeu d’alliances dans la commune où réside le Chef de l’Etat en a peut-être pris du plomb dans l’aile.

Idrissa Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here