Equipements militaires : La Kia en vedette

20

Le défilé militaire du 22 septembre a été l’occasion d’une véritable démonstration des engins lourds. En première ligne, les véhicules de marque Kia.

L’équipement des Forces armées et de sécurité en engins roulants est une réalité. Lors de la célébration du 58e anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, une centaine de camions de transport de troupes et de logistiques, des véhicules d’infanterie et les avions témoignent de cette volonté politique. Dans le lot de véhicules, on pouvait constater le choix porté par les autorités sur la marque Kia.

Plus d’une centaine d’engins motorisés de la police, de la protection civile, de la gendarmerie, de la garde nationale et des Forces armées maliennes (FAMa) ont défilé lors du 58e anniversaire de l’indépendance de notre pays.

A l’ouverture de cette parade des engins militaires, l’officier chargé du cérémonial a indiqué que “la section infanterie motorisée est caractérisée par une certaine autonomie dans le mouvement et dans la promptitude de feu grâce à la section feu direct constituée de mitrailleuses 14.5, permettant de prendre l’initiative sur son ennemi”. Ces mitrailleuses 14.5, montées sur des véhicules militaires Kia “ont la puissance de feu de deux BRDM”, a informé l’officier. Suivant les propos de l’officier, ce qui explique l’endurance et la capacité opérationnelle de ces engins.

La particularité des véhicules de marque “Kia militaires” est qu’ils sont montés au Mali par la société Wad Motor, grâce à un partenariat sud-coréen. L’usine, située à Banankoro sur la route de Bougouni, est fonctionnelle depuis 2011. Elle produit plusieurs modèles comme les Kia KM 50, KM 420, KM 500, des ambulances, etc.

Grâce à la Loi d’orientation et de programmation militaire, l’armée malienne a été dotée de nouveaux équipements motorisés, dont un nombre important de la marque Kia, aériens de combat et transport, d’habillements et de formation. Elle représente un investissement de 1230,563 milliards de F CFA sur la période 2015-2019.

Ces engins de feu, dont des prototypes ont été présentés au président de la République IBK, en présence de ses hôtes de marques et du public, sont bien sûr le fruit de la Loi d’orientation et de programmation militaire.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here