Hafuzo Boncana, président afriyan Mali, à l’occasion de la journée internationale de la paix : « Nous disons qu’aucun chemin ne pourrait mener à la paix et au développement sans passer par les jeunes

8

À l’occasion de la journée internationale de la paix, l’hôtel Sheraton a servi de cadre à un atelier de trois (3) jours allant du 18 au 20 septembre 2018. Cet atelier visait le renforcement des capacités des jeunes pour le Dialogue et le Plaidoyer dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. C’était en présence de plusieurs acteurs de la paix ainsi que des organisations de la jeunesse, notamment le Réseau africain des jeunes, AfriYAN Mali, des autorités de l’État étaient également présentes.

Depuis 1981, le monde entier célèbre la Journée internationale de la paix proclamée par l’Assemblée Générale des Nations-Unies. À cette occasion, pour les célébrités de cette année 2018, le Mali n’est pas resté à l’écart. Le 21 septembre dernier, le Réseau Africain des Jeunes pour les populations et le développement, AfriYAN Mali, en collaboration avec la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma) a revivifié cette grande journée à travers un atelier de trois jours, organisé en prélude à la Journée et visant au renforcement des capacités des jeunes et des femmes sur les problématiques de la paix.

Le thème retenu à l’occasion de cette journée de la paix était « le droit à la Paix pour tous ». Au cours de cet atelier de renforcement des capacités des jeunes pour le Dialogue et le Plaidoyer dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, le président d’AfriYAN Mali, Hafuzo Boncana, a précisé les objectifs de cet atelier qui ne sont autres que le renforcement de la capacité des jeunes et des femmes afin qu’ils s’impliquent davantage dans le processus d’instauration de la paix, mais aussi d’informer et faire des plaidoyers auprès des acteurs de la paix, faire le point de la mise en œuvre de l’accord de paix ainsi des blocages constatés, sensibiliser sur la Résolution 2250 des Nations-Unies donnant à la jeunesse une place prépondérante dans la gestion des crises au sein dans nos contrées, informer sur l’accompagnement de la Minusma, mais aussi échanger sur les ODD 16 « Paix et justice », etc.

M. Boncana s’est attelé ensuite à la présentation de son organisation qui est un «Réseau Africain des Jeunes pour les populations et le développement AFriYAN, créé en décembre 2005 à Lusaka. Ce réseau vise à promouvoir et accroître la participation des jeunes au développement de l’Afrique en renforçant leur capacité de leadership et de plaidoyer et en favorisant leur participation efficace dans l’élaboration et l’exécution des politiques et programmes à travers les mécanismes nationaux (sous) régionaux et les institutions gouvernementales. Il est présent dans tous les États africains. ».

Il poursuit en ajoutant : « Une occasion importante pour nous de célébrer cette journée en renforçant nos capacités grâce à la Minusma que nous ne cessons de remercier pour l’accompagnent sans faille à la jeunesse. Nous disons qu’aucun chemin ne pourrait mener à la paix et au développement sans passer par les jeunes. »

Ce 36e anniversaire de la Journée internationale de la paix dans le monde a été une occasion formidable pour la jeunesse de formuler des recommandations à l’intention des acteurs de la paix. Cela intervient après qu’il a montré toute sa reconnaissance de tous les efforts consentis par la communauté internationale, les chefs d’État de l’Union Africaine sur l’Agenda 2063, le président de la République du Mali, dans le sens de l’instauration d’une paix durable au Mali, mais aussi pour leur engagement pour la cause de la jeunesse.

La jeunesse, suite à ces trois jours d’atelier dans le cadre de cet anniversaire, a réitéré son engagement sans faille à soutenir les acteurs dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issues du processus d’Alger. Pour les rendre aptes à remplir ce devoir, la jeunesse a adressé aux acteurs 13 recommandations contenues dans leur déclaration.

Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here