Célébration de la Journée Internationale de la Paix dans les régions du Mali: A Tombouctou, la paix passe par le débat et le sport

1

Le Bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou a organisé jeudi 20 septembre une conférence-débat sur le thème « Droit à la Paix » ainsi qu’un match amical de football. Le débat sur le thème « Droit à la Paix » a été animé et modéré par Hamou Mahamane Dedeo, professeur-chercheur et conseiller au Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de Tombouctou.

Il s’est tenu à l’Hôtel Colombe de Tombouctou et a réuni 300 participants, répartis entre la CAFO (Coordination et Associations des Organisations Féminines) de Tombouctou et Taoudéni, et les organisations de la société civile. Ramata Sène, deuxième adjoint au Maire de Tombouctou, ainsi que le personnel civil et militaire de la MINUSMA, dont Mamane Sani Moussa, Chef du bureau régional par intérim, ont assisté à la conférence.

M. Sani Moussa a tenu à transmettre le message de paix du Secrétaire Général des Nations Unies à cette occasion. Il s’est dit très heureux de voir les populations des régions de Tombouctou et Taoudéni réunies dans leur diversité pour la paix : « Voir cette salle remplie par différentes couches sociales me redonne l’espoir pour un retour définitif à la paix et à la cohésion sociale qui faisaient la force et la beauté de Tombouctou ».

Pour finir cette journée en beauté, un match amical de football s’est joué entre le personnel militaire de la MINUSMA et les FAMa (Forces Armées du Mali), et les hommes des médias de la région de Tombouctou dans l’après-midi. C’est avec les cœurs plein d’espoir pour un retour définitif à la paix que les participants se sont quittés à la fin de cette journée.

A Gao, les communautés se réunissent pour célébrer la paix
Le Bureau régional de la MINUSMA à Gao a procédé au lancement de la Journée Internationale de la Paix dans la commune de Gouzourey, à 10 km de Gao, en présence du Maire de la commune, des leaders traditionnels, de quelques autorités locales et des jeunes de la localité. Cette journée avait pour but d’inspirer les prochaines générations à devenir des artisans de la paix. Il y a eu une forte mobilisation des chefs de villages, des jeunes et des femmes des villages concernés.

Le Maire de la commune de Gouzourey, Abdoulkader Younassa Maiga, a remercié la MINUSMA pour l’organisation de cette journée pour la commune et a rappelé qu’avec ce geste la Mission contribue au renforcement de la cohésion sociale, à la restauration et la valorisation de la culture de la paix au sein de la population malienne : « Vous savez que la cohésion sociale entre les communautés est donc un élément important pour le développement de la culture de la paix. Ensemble avec la MINUSMA, nous avons déjà démarré plusieurs activités de sensibilisation sur son Mandat et nous devons continuer. » Pour le chef de la communauté Songhoy, Moussa Souma Maiga, également : « La MINUSMA a toujours été d’un grand apport au renforcement de la cohésion sociale dans notre région. »

Quant à Mohomodou Ibrahim Touré, Chef de la communauté Arma, il a invité toutes les populations de la région à s’impliquer activement dans le processus de paix et de réconciliation du Mali : ‘’Je voudrais vivement vous encourager à nous rejoindre, car ce n’est qu’ensemble que nous serons plus efficaces et nous pourrons donner le meilleur de nous-mêmes.

Ainsi, la paix tant souhaitée reviendrait à travers tout le Mali.’’ a-t-il déclaré. Issa Thioune, Représentant du Chef de Bureau Régional de la MINUSMA à Gao, a tenu à adresser un message pour cette journée : ‘’La MINUSMA poursuivra ses efforts en multipliant ses activités d’information de proximité et de renforcement des capacités des différents acteurs maliens, et particulièrement pour encourager l’accompagnement de tous et chacun dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Seulement ensemble, nous pourrons réussir la paix.’’

La journée Internationale de la Paix s’est achevée par un match de football opposant deux villages de la commune de Gouzourey : l’équipe de Bagoundje et celle de Wabaria.
Chaque année à travers le monde, la Journée Internationale de la Paix est célébrée le 21 septembre en vue de renforcer l’idéal de paix, tant au sein des pays qu’entre les pays eux-mêmes.

Source MINUSMA- INFO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here