Législatives 2018: Moussa Timbiné opposé à la candidature de Bocari Tréta en commune V

3256

Le président du rassemblement pour le Mali (RPM), Bocari Tréta, et directeur de campagne d’IBK à la présidentielle 2018, envisagerait de se présenter candidat sur la liste RPM de la commune V du district de Bamako aux prochaines législatives. Mais cette candidature fait face à une farouche opposition de l’actuel 1er vice président de l’assemblée nationale et président de la jeunesse du RPM, Moussa Timbiné.

Depuis quelques semaines, la candidature de Bocary Tréta, président du RPM, et président de l’alliance Ensemble Pour le Mali (alliance qui a soutenu la candidature d’IBK à la présidentielle 2018), aux élections législatives de novembre et décembre prochains, dans la circonscription électorale de la commune V du district de Bamako, n’est qu’un secret de polichinelle.

En effet, les soutiens de Tréta sont à pied d’œuvre pour faire accepter sa candidature, qui se heurte, jusqu’à à présent, à l’opposition du président de la jeunesse RPM et 1er vice président de l’assemblée nationale du Mali, et député élu dans ladite commune, l’honorable Moussa Timbiné. De sources bien introduites, après des heures de discussions, le maire de la commune V et secrétaire général de la section RPM, Amadou Ouattara, principal soutien de la candidature de Bocary Tréta, n’a pas réussi à convaincre Moussa Timbiné de soutenir cette candidature. M. Timbiné aurait demandé à ce que la question soit tranchée par IBK, à son retour de New York. Toute chose qui n’est pas du goût des principaux soutiens de Bocary Tréta dont Mamadou Diarrassouba, secrétaire à l’organisation du BPN RPM, Amadou Ouattara, secrétaire général de la section RPM de la commune V, et Adama Konaté, secrétaire politique de la section RPM de la commune V. Selon les mêmes sources, le refus de l’honorable Timbiné, aurait des motifs inavoués.

Tout comme Bocari Tréta, le député Moussa Timbiné voudrait occuper le perchoir pendant le second mandat d’IBK. Il voit, en à la candidature de Bocary Tréta, une menace pour sa conquête de la présidence de l’Assemblée nationale. La bataille s’annonce rude en commune V pour les primaires en vue des prochaines législatives.

Ousmane Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here