Assainissement Bamako: Mali Dambé s’y engage

3

Après sa contribution de taille en faveur du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, lors de la campagne présidentielle, le Mouvement Mali Dambé en marche, s’engage à faire de Bamako une ville coquette.

Le Mouvement envisage d’instaurer le premier dimanche de chaque mois comme journée de salubrité.
L’information a été donnée, ce 26 septembre 2018, au Palais de la culture, à la faveur d’un point de presse. La conférence était animée par le président du Mouvement Mali Dambé en marche, Boubacar SOUMAORO dit Bouba FANE, en présence des responsables de plusieurs organisations faitières qui soutiennent le président IBK.
Le président du Mouvement Mali Dambé en marche, Bouba FANE, a informé que cette initiative patriotique sera lancée le 5 novembre prochain. Selon lui, elle a été prise pour créer la différence entre le Mouvement Mali Dambé en marche et ceux qui appellent à déstabiliser le pays. Pour lui, le vrai changement commence par soi-même en soignant son comportement.
Le conférencier a déploré que chaque fois qu’un jeune prend une initiative, certains ne voient que l’aspect argent. Il a précisé que cette initiative, qui vise à soutenir les autorités, n’est pas conditionnée à la mobilisation de millions, mais un engagement citoyen de tous les compatriotes.
« Nous avons décidé de prendre l’exemple sur des pays comme le Rwanda et le Ghana en matière de propreté. Il est nécessaire d’imiter les bons exemples. C’est la raison pour laquelle le Mouvement Mali Dambé en marche a décidé d’instaurer le premier dimanche de chaque mois, journée de salubrité, pour que chacun nettoie devant sa maison. La société Ozone seule ne peut pas rendre la ville de Bamako propre. Il faut l’implication de tous les citoyens à travers le changement de comportement », a expliqué Bouba FANE.
Il a lancé un appel solennel au président de la République afin qu’il soit le premier porteur de cette initiative patriotique en donnant l’exemple afin que le geste soit imité par toutes les autorités et les citoyens. L’initiateur a rassuré que des opérateurs économiques sont déjà prêts à mettre à disposition des camions-bennes pour l’évacuation des ordures.
D’ici au lancement officiel de cette initiative patriotique, qui aura lieu le 5 novembre prochain, les jeunes du Mouvement Mali Dambé en marche entendent mener des actions de sensibilisation auprès des personnes de bonnes volontés et à l’endroit de tous les citoyens. Pour eux, au-delà des critiques, chaque citoyen doit poser des actions pour que le changement tant souhaité soit enfin une réalité dans notre pays.
Pour sa part, Sekouba FOFANA, un jeune malien résident en France, a déploré que l’insalubrité soit un problème récurrent au Mali. Selon lui, les adultes qui doivent donner le bon exemple aux jeunes sont les premiers à jeter les ordures partout. Pour lui, cette responsabilité n’incombe pas qu’aux autorités, mais à toute la population entière.
Quant à Youba Ibrahim KONATE, il dira que cette initiative s’inscrit dans la droite ligne de la politique du Président Ibrahim Boubacar KEITA. Pour lui, cette action patriotique du Mouvement Mali en marche renforcera la politique voulue par le chef de l’État. ‘’Il faut que le leadership soit affirmé au plus haut niveau afin que cette initiative puisse réussir. Il faut que le citoyen nouveau sache que la gouvernance par la base. Cette initiative citoyenne permettra d’offrir un cadre de vie agréable pour amorcer le développement’’, a affirmé Youba Sékouba KONATE, membre du Mouvement Mali Dambé en marche.
À son tour, Harouna BAGAYOKO de l’Association siguida Nièta de Faladiè a appelé les jeunes à croire en eux-mêmes et à être conscients de leurs potentiels. Il a fait comprendre que l’on soit jeune, vieux ou riche, on peut toujours servir son pays.
Pour la réussite de cette action patriotique, les initiateurs se disent prêts à tout mettre en œuvre. Ils ont rassuré que la société Ozone sera responsabilisée afin qu’elle joue sa partition dans l’acheminement des ordures aux dépôts finaux. De même, affirment-ils, les mairies seront impliquées et l’appui de toutes les personnes de bonne volonté sera indispensable.

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here