Les comptes à rebours a déjà commence pour les législatives 2018… Les populations de la Commune IV réclament la candidature du jeune maire Assane Sidibé….

54

A la demande des populations et surtout de la société civile, le troisième adjoint au maire de la commune IV, Assane Sidibé, sera candidat aux élections législatives prochaines. L’information a été révélée, lundi dernier, au cours d’une rencontre de la plateforme “Sauvons le Mali” qu’il préside, laquelle a été rejointe par d’autres regroupements et associations pour porter la candidature du jeune maire aux législatives à venir.

Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette réunion tenue le lundi dernier dans l’après-midi au siège de la plateforme “Sauvons le Mali” dont Assane Sidibé est le président : les élections législatives et les informations générales.

Prenant en premier lieu la parole, Assane Sidibé a rappelé que vu le travail qu’il a abattu au profit de la commune IV, il a été fortement sollicité par les populations, notamment des groupes de femmes et de jeunes qui ont sollicité sa candidature. “Aujourd’hui, être député n’était pas dans mon agenda, mais vu l’insistance des populations, je ne pouvais renoncer car les populations de la commune souhaitent que je poursuive sur le plan national l’immense œuvre que j’ai entamée ici pour le bien-être des populations et dans la lutte contre la spéculation foncière. Pour les populations, ma voix porte plus à l’Assemblée nationale que dans une mairie” a soutenu M. Sidibé.

A le croire, la plateforme “Sauvons le Mali”, qui regroupe plusieurs associations de tous les quartiers de la Commune IV du district de Bamako, est aujourd’hui sollicitée de part et d’autre par plusieurs partis politiques et des candidats indépendants, en vue d’une alliance pour les élections législatives.

“En terme d’alliance, nous sommes ouverts à tout le monde. Pour preuve, nous avons été approchés par la Codem, le Yelema, l’Alliance Urd-Cdr… et même des indépendants. Mais pour le moment, rien n’a été arrêté avec qui que ce soit, les discussions continuent” a fait savoir le président de la plateforme Sauvons le Mali qui a été élu conseiller communal en 2013, au nom de la société civile, avec l’étiquette de l’alliance Kaoural Renouveau-Cav.

En tout cas, Assane Sidibé, fortement soutenu par plusieurs couches influentes de la société en commune IV, croit fermement en ses chances au niveau de cette circonscription où il s’apprête à se présenter sous la bannière de la plateforme “Sauvons le Mali” lors des prochaines législatives.

“Nous sommes assez connus dans cette commune. Ce que nous avons fait dans cette localité, je ne vois pas une association de la société civile ou un parti qui a fait autant. En termes de nos réalisations, on peut citer, entre autres, une vingtaine de forages (dont trois seront réalisés dans les jours à venir), des formations en activité génératrice de revenus, du travail donné aux jeunes. Nous avons aussi lancé des microprojets pour l’assainissement. D’ailleurs, nous venons de réceptionner un camion-benne pour cela. S’y ajoutent des éclairages publics dans plusieurs quartiers de la commune. Si les candidats aux législatives prochaines devraient être départagés par leur bilan, je suis sûr que la plateforme Sauvons le Mali sera plébiscitée” a précisé le troisième adjoint au maire de la commune IV. Cette annonce de sa candidature a été très bien appréciée au cours de cette réunion où plusieurs personnes, venant d’horizons divers de la commune IV ont fait des témoignages sur les actions sociales du président de la plateforme Sauvons le Mali, comme le don d’un corbillard à la mosquée de Sébénicoro, l’organisation de cours de vacances gratuits, don de kits d’éclairages publics…

A noter que des responsables de l’Association Jeunesse Alternance de la commune IV, qui soutiennent la candidature du jeune maire Assane Sidibé aux législatives, étaient présents lors de cette rencontre.

Kassoum THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here