KASSIM Traore dit Ladry dement et replique : « Sergent Bagayoko est venu négocier avec moi pour que je dise que ce qu’il reproche au commissaire est vrai, mais j’ai refusé »

4

Dans son entreprise de nuire au commissaire Mamadou Mounkoro de Kalaban-Coro, le sergent de police Abdramane Bakayoko monte des dossiers grotesques. C’est ainsi qu’il a reproché à ce dernier d’avoir libéré, contre des millions, Kassim Traoré dit Ladry qu’il accuse d’être vagabond. Joint par nos soins, M. Traoré a non seulement démenti l’information, mais réplique par une révélation de taille : le sergent syndicaliste l’a démarché afin qu’il soit favorable à ses allégations contre le commissaire.

Celui que le sergent de police Abdramane Bagayoko accuse d’être un vagabond libéré par le commissaire Mounkoro rompt le silence en apportant des clarifications de taille.

En effet, joint par téléphone pour avoir sa version des faits, le nommé Ladry est catégorique : « Je n’ai jamais été emprisonné pour ces choses ». Il affirme avoir appris la « fameuse » nouvelle quand il a, en tant que syndicaliste de transporteurs, été au commissariat de Kalaban-Coro pour voir comment résoudre les problèmes nés du garage des véhicules au bord des routes. Aussi, affirme-t-il ne connaître le commissaire que ce jour-là. « Je représente à Niamana tous les cars qui se garent au niveau de la Tour de l’Afrique. Cela fait Neuf (9) ans que je suis au poste de Niamana. Je suis bien connu là-bas », précise-t-il.

Révélations de Kassim Traoré dit Ladry contre le sergent Bagayoko

Aux dires de Kassim Traoré, le nommé Abdramane Bagayoko n’a même pas bonne presse à Nianama. « Par rapport à ce dossier, je suis allé questionner Bagayoko jusqu’à son lieu de travail. Il m’a dit qu’il n’est pas entre guerre contre moi, mais contre son chef », révèle Ladry « le vagabond libéré par le commissaire Mounkoro » selon le SYNAPOL. Ladry n’en décolère pas et non seulement il balaie d’un revers de main l’accusation portée contre lui par le SYNAPOL, mais il va plus loin, notamment en faisant des révélations renversantes : « Ce que je sais, c’est que Bakayoko ne veut que nuire à la réputation de son commissaire. Sinon, il n’en est rien. La fois dernière, il est venu me voir pour qu’un de mes amis négocie avec moi. Il m’a démarché pour que je dise que ce qu’il reproche au commissaire est vrai, mais j’ai refusé ».

A en croire Ladry, le combat du jeune sergent n’a autre objectif que de nuire à son chef hiérarchique, plus précisément le commissaire Mounkoro.

Qu’en est-il alors de l’utilisation de sa photo où il est derrière la grille et qui a été publiée sur les réseaux sociaux, Ladry affirme attendre la fin de la grève des magistrats pour porter plainte contre le sergent Abdramane Bagayoko.

Affaire à suivre…

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here