Rentrée scolaire dans la région de Mopti: le Premier ministre sur le terrain pour traduire le soutien de l’Etat aux acteurs de l’école.

13

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga s’est rendu dans les villages de Moussawal et Thiaboly ( commune rurale de Fatima) où les écoles étaient fermées depuis novembre 2017.

Sur place, il a pu constater la réouverture des classes à la faveur de la rentrée scolaire 2018-2019.
Pour conforter cette dynamique, le Chef du Gouvernement a remis aux écoliers des kits scolaires et a invité les jeunes enfants à bien travailler à l’école pour assurer leur avenir: « votre place est ici à l’école et non pas dans les champs » a affirmé Soumeylou Boubeye Maiga.

À la population sortie massivement l’accueillir, le Chef du Gouvernement a indiqué que l’école reste un chantier prioritaire pour l’Etat, une grande cause nationale. A cet égard, il a encouragé les populations à envoyé leur enfants à l’école, et surtout à les y maintenir, afin d’assurer leur avenir il leur a donné l’engagement que l’Etat mettra tout en œuvre pour renforcer la sécurité afin que les enfants restent plus longtemps à l’école.
Dans ce cadre, le Chef du Gouvernement a annoncé l’extension du bénéfice des cantines scolaires aux enfants des écoles visités dont certains parcourent entre 3 et 5 kilomètres pour venir s’instruire. Il a également annoncé le recrutement d’enseignants volontaires pour renforcer le personnel d’encadrement. Le Premier ministre s’est réjouit de la forte proportion de filles dans les classes et a estimé que l’investissement dans l’éducation des filles et des garçons est la meilleure garantie contre les mariages précoces et le travail des enfants.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here