Élection présidentielle et célébration du 22 Septembre 2018 : Quand l’ORTM marque encore des points

15

Après le retour de Sidiki N’Fa Konaté à l’Ortm en avril 2016, plus rien n’est impossible à Bozola. Au lendemain de la célébration du 22 septembre et de l’entrée en fonction du président élu, le personnel de l’Ortm peut avoir le sentiment du devoir bien accompli. On peut penser ce qu’on veut, on peut dire ce qu’on veut, mais ce Sidiki N’fa Konaté est un manager atypique, d’un style particulier, toujours au plus près de ses hommes.

L’autre jour, il a fait la revue complète de tout l’effectif : les cars, les cameramen, les ATP, le son, les reporters. Il a un petit mot pour chaque agent, «c’est extraordinaire!». C’est ce qu’on appelle avoir la passion pour son travail. Cette passion de Sidiki est vraiment contagieuse.

1er défi relevé par Sidiki N’Fa Konaté et ses hommes, la couverture médiatique du scrutin présidentiel avec en toile de fond «une élection apaisée». Pour relever ce premier défi, il a fallu mettre en œuvre un plan de couverture. Des reportages bien élaborés ont été faits avant, pendant et après le scrutin.

En ce qui concerne la pacification du processus, des messages d’apaisement et de sensibilisation sur l’importance d’une élection apaisée ont été diffusés à la télévision nationale, à la radio nationale et sur les stations régionales. Mieux, le Directeur général de l’Ortm Sidiki N’Fa Konaté, accompagné de certains de ses collaborateurs, est allé remettre un téléviseur, un kit d’alimentation solaire à celle qui a donné le meilleur message. Il s’agit de madame Camara Bayni Camara domiciliée à Ouezzindougou. Ce n’est pas la valeur des équipements remis à Mme Camara mais plutôt la symbolique pour la chaîne de service public.

Les Maliens dans leur majorité n’oublieront pas de sitôt les images de la célébration du 58è anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance. Comme le dirait l’autre, «l’Ortm a vraiment crevé l’écran». Pour l’occasion, Sidiki N’Fa Konaté a déployé de gros moyens (techniques et humains) pour permettre aux Maliens de l’intérieur et de l’extérieur de vivre en temps réel cet événement d’une part et d’autre part d’apprécier les importants efforts financiers consentis par le gouvernement pour équiper nos forces armées et de sécurité, sous le leadership bien éclairé du président Ibrahim Boubacar Keita.

Déjà, à quelques jours du 22 septembre, l’Ortm, à travers des reportages, a raconté l’histoire du Mali. C’est ainsi qu’on a pu suivre des reportages sur la naissance du Mali, la contribution des femmes à la lutte d’indépendance, les aspects vestimentaires et culturels du Mali nouvellement indépendant, un certain 22 Septembre 1960.

Quand l’Ortm marque encore des points, les Maliens sont tout simplement fiers. À Bozola, on attend les défis de pied ferme !!!!

Le Neveu

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here