Quelques dates importantes de la vie du président Modibo Kéita

5

4 juin 1915 : naissance à Bamako (de Daba Kéita et de Fatouma Camara). Il fréquente l’École coranique jusqu’en septembre 1924 où il entre à l’école française, 1930 : CEP et Entrée à l’École Primaire Supérieure du Soudan. Cette école devient École Terrasson de Fougères en 1931 et enfin Lycée Askia Mohamed à partir de 1962. 1933 Modibo Kéita est reçu major au concours Fédéral d’entrée à l’école Normale de Gorée. Cette école recevait les élèves du Sénégal, de la Mauritanie, de la Guinée, du Soudan, de la Haute Volta (Burkina Faso), du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Dahomey (Bénin) et du Togo.

1936 Modibo Kéita sort major de sa promotion avec le diplôme d’Instituteur. Il crée avec Ouézzin Coulibaly le syndicat des Enseignants d’Afrique Occidentale Française. A Bamako il anime l’Amicale du Foyer , le Groupe art et travail, et fait du Scoutisme. Muté à Sikasso où il reste jusqu’en 1946. Muté à Kabara pour l’empêcher d’assumer ses fonctions de Secrétaire Général de l’USRDA. 1948 : Élu Conseiller général. Mars 1952 : élu vice-président du Conseil général du Soudan. 1953 : élu Conseiller de l’Union Française (Secrétaire de la Commission du Plan, de l’équipement et des communications). 1956 Député au Palais Bourbon à Paris. Il est élu Vice-Président de l’Assemblée Nationale Française de 1956 à 1957. 17 mai 56 au 18 novembre 57 : Sous-secrétaire d’État à la FOM dans le Gouvernement Maurice Bourgès-Maunoury. 18 novembre 1957 au 13 mai 1958 : Secrétaire d’État à la Présidence du Conseil dans le Gouvernement Félix GAILLARD. 1947 à 1958 : Membre du Comité de coordination du RDA

1957 : Maire de Bamako

1957 Congrès du RDA où se pose le problème des Exécutifs fédéraux. 17 janvier 1959 : Conférence pour la création de la Fédération à Bamako. 4 avril : signature des accords de transfert de compétences entre la France et la Fédération du Mali. Cette date restera celle de la fête Nationale du Sénégal. 1957 : Président du Conseil de Gouvernement autonome du Soudan. Janvier à avril 1959 : Président du Grand Conseil de l’AOF. 17 janvier 1959 au 20 août 1960 : Président du Gouvernement de la Fédération du Mali. 20 août 1960 : rupture de la Fédération du Mali.

22 septembre 1960 : Indépendance du Mali

20 janvier 1961 : demande d’évacuation des bases militaires françaises. 5 septembre 1961 : date de départ du dernier contingent de soldats français du territoire du Mali. 1960 : Constitution de l’Union Ghana Guinée Mali. 1961 : Charte de Casablanca. Octobre 1961 : lancement du premier Plan Quinquennal septembre 1962 : 2ème Séminaire et 6ème Congrès de l’USRDA. 1962 Réforme de l’Enseignement. 1963 : Séminaire de l’Armée et des Forces de sécurité. 1963 : Conférence d’Addis Abéba : création de l’OUA. Octobre 1963 : médiation réussie mettant fin au conflit armé opposant l’Algérie au Royaume du Maroc. 1er mars 1966 au 19 novembre 1968 : Président du Comité National de Défense de la Révolution (CNDR). 22 septembre 1960 au 19 novembre 1968 : Président du Gouvernement, Chef de l’État du Mali. Prix Lénine de la Paix.M1967 : Conception du Plan triennal de redressement économique et financier. 1968 : Bilan de la politique agricole à travers le Séminaire sur la coopération en milieu rural. 1968 : Tournées dans les zones pour la préparation de la mise en place des comités révolutionnaires de base (CRB) en vue du 7ème Congrès du Parti. 19 novembre 1968 : arrestation à la suite d’un putsch militaire. 16 mai 1977 : Assassinat du Président Modibo Kéita en détention au camp des parachutistes de Djikoroni. 17 mai 1997 : inhumation au cimetière d’Hamdallaye.

Source : Les grandes dates du Mali

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here