Découverte d’un arsenal de guerre à Bamako : Le 3ème arrondissement fait échouer un massacre

21

Dans le quartier de Boulkassoumbougou, en commune I du district de Bamako, les limiers du 3ième arrondissement ont découvert une grande quantité d’armes à feu dans le domicile d’un revendeur de cartes de recharge téléphoniques. Selon le malfaiteur, ces armes étaient destinées aux habitants de son village natal. Un village de la commune de KORO, dans la région de Mopti.

L’arsenal de guerre découvert par les enquêteurs est composé de sept (7) pistolets mitraillettes (PM), d’un (1) pistolet automatique (PA) et de trois cent quatre-vingt-dix-neuf (399) munitions. La valeur de la prise avoisine plus de 4 millions de franc CFA.

En effet, depuis un bon moment, l’équipe du capitaine Youssouf COULIBALY, le chef de la brigade de recherche du 3ièmearrondissement a eu vent qu’un individu serait à la recherche, dans le marché noir, d’une importante quantité d’armes à feu.

Après quelques semaines d’investigations, les recherches des limiers se sont orientées vers Djibril OMOGUEYE, un vendeur de cartes de recharge téléphoniques devant l’hôtel ”MISTRAL” à BOULKASSOUMBOUGOU. Le lundi 1er octobre, vers 22 heures, les enquêteurs sont allés saisir Djibril OMOGUEYE dans le bar ”FOLONA”, au même quartier.

Suite à son arrestation, il a avoué les faits et la perquisition de son domicile a permis de dénicher ledit arsenal de guerre. Selon capitaine Youssouf COULIBALY, le malfaiteur a également précisé les raisons de son agissement : “Les armes étaient destinées aux habitants de son village natal. Sa communauté est en conflit avec une autre communauté de la localité. Son propre frère et leur chef de village ont été récemment assassinés suite à cette belligérance. Depuis, la communauté a décidé de se défendre. Donc, au nom du village, on lui a envoyé de l’argent pour qu’il achète des armes à feu et des munitions”.

Ensuite, il a déclaré avoir acheté ces armes auprès d’un dénommé BLO dit ”FELA”. A l’heure où nous sommes, cet individu est activement recherché par l’équipe du capitaine Youssouf COULIBALY.

Cette importante interception d’armes à feu par les éléments du 3ième arrondissement est une contribution immense pour l’apaisement de la situation qui prévaut actuellement dans la commune de KORO. Par ce geste, le 3ème arrondissement a fait échouer un massacre.

Sory Ibrahim TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here