Visite : La ministre Safia Boly rassure l’Office Centrale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite de son soutien

4

Après sa visite à la direction du Contrôle Général des Services Publics et celle à la direction du Commissariat au Développement Institutionnel la semaine passée, la ministre de la réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique, Mme Safia Boly s’est rendue le jeudi 4 octobre 2018, au siège de l’Office Centrale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI).

Selon la ministre de la réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique, Mme Safia Boly, sa visite à l’OCLEI entre dans le cadre de sa prise de contact avec le reste de l’équipe de son département afin d’échanger sur des problèmes de fond, comprendre les défis, les inquiétudes, les succès de l’office dans l’optique de donner une visibilité au travail de l’office. Cette rencontre a d’abord débuté avec la présentation des membres du conseil de l’OCLEI par le Président Moumouni Guindo. Dans son intervention, la Ministre a fait savoir aux membres de l’office qu’ils ont un travail qui est essentiel, voire primordial pour la transparence.

Selon elle, il sera l’une des grandes priorités du président de la République pour ce quinquennat. Parlant de son rôle, Mme Safia Boly, dira qu’il sera de les appuyer dans leurs tâches les plus difficiles, mais aussi de valoriser les taches les plus sensibles et faciles au grand succès. « Voyez en moi une autre personne dans votre équipe parce que j’estime que nous sommes tous dans la même équipe, nous aurons les mêmes défis et nous aurons ensemble les mêmes défis », a déclaré la ministre. Tout en précisant qu’elle tient beaucoup à ce rôle de nouveau département du fait qu’il vient à un moment propice.

Un moment, où ils ont l’opportunité de recréer les différentes étapes, les différentes fibres du tissu socio-économique. « En le faisant, nous le faisons non seulement en ayant des résultats, en réorganisant des choses, en trouvant des droits où nous pouvons améliorer les chantiers sur lesquels nous devons travailler plus. Mais nous le faisons aussi en regardant comment est-ce que nous faisons notre travail, quelles sont les opportunités que nous avons aussi d’améliorer ce que nous faisons, mais aussi de rassurer les uns et les autres », a précisé la ministre.Après l’intervention du ministre, le Président de l’OCLEI, a souhaité plein succès au ministre, avant d’ajouter que leurs accompagnements dans toute la mesure possible ne lui feront pas défaut. Selon lui, ils accompliront leurs missions tout en tenant en compte les impératifs légaux et législatifs ainsi que les réalités du contexte socioculturelles et politique pour que cette nouvelle entité qui arrive dans l’architecture administrative puisse s’y insérer et retrouver de façon harmonieuse une place.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here