Assemblée nationale du Mali : Moussa Timbiné fasciné par le fauteuil de la présidence !

3

A plus d’un mois du premier tour des élections législatives, prévu le 25 novembre 2018, les tractations politiques ont commencé dans l’hémicycle avec des calculs pour des objectifs bien ciblés. Ainsi de sources sûres, l’honorable Moussa Timbiné est en train de tout faire pour s’offrir la présidence de la 6ème législature de l’Assemblée nationale.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Moussa Timbiné, semble être déterminé dans sa lutte. Ancien président du Groupe parlementaire du Rassemblement Pour le Mali (RPM), élu de la Commune V du District de Bamako et président de la jeunesse du Bureau politique national, Moussa Timbiné se fait passer pour l’homme fort de sa formation politique et jure de faire respecter ses décisions.

En Commune V, il a été le premier à s’opposer au choix du Dr. BocaryTréta, président du RPM et de la plate-forme ‘’Ensemble Pour le Mali’’, un regroupement de partis politiques de la Majorité présidentielle. Ce dernier était également cité pour le poste de la présidence de l’hémicycle. Pour en arriver à ce choix stratégique qui semble être d’ailleurs contesté par des partisans de l’honorable Timbiné, il a fallu sacrifier la candidature de l’actuelle députée, Mme Togola Jacqueline Nana.

Selon des sources crédibles, Moussa Timbiné sera bel et bien candidat à la présidence de l’Assemblée nationale. Pour gagner ce combat, il a commencé à se faire un réseau bien structuré. Il est en tain d’user de toute sa force de président des jeunes du parti et de sa qualité de premier vice-président de l’Hémicycle. Ainsi, dans sa commune, des jeunes ont organisé la semaine dernière un sit-in contre le choix de Dr. BocaryTréta au détriment de l’ancienne ministre de l’Éducation nationale, Mme Togola Jacqueline Nana.

En Commune IV du District de Bamako, le choix du candidat du parti a été également décisif. En alliance avec l’Adema-PASJ, le RPM doit seulement présenter un candidat, vu que la circonscription ne compte que deux sièges à l’Assemblée nationale. C’est ainsi que le secrétaire général de la section, Bakary Issa Kéita, un proche de BocaryTréta, s’est déclaré candidat aux primaires du parti. N’ayant pas fait l’unanimité, il s’est vu humilié par les siens au profit du jeune Aboubacar Magassouba à travers un vote de sanction. Président des jeunes de la Commune IV, Magassouba a toujours été le choix de Moussa Timbiné. C’est une stratégie pour l’Honorable Timbiné de renforcer sa position dans l’hémicycle. « Écoutez, Moussa Timbiné est très fort actuellement. Il avait appelé Bakary Issa Kéita pour lui dire de laisser la place à Magassouba sinon il serait humilié. Mais ce dernier a refusé et s’est présenté aux primaires. Conformément aux textes du parti, les candidats aux primaires sont allés au vote et Bakary Issa a été largement battu par Magassouba par 63 voix contre 34», a témoigné un militant de la section RPM de la Commune IV du District de Bamako.

Selon plusieurs sources, l’Honorable Moussa Timbiné est prêt à influencer partout où cela sera possible dans le seul but d’avoir le maximum de soutien le jour de la mise en place du Bureau de la Assemblée nationale de la 6ème législature du pays. Cela, pour devenir le tout premier jeune président de l’Hémicycle.

Ousmane BALLO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here