Mois d’octobre : Trente jours d’activités intenses pour la promotion d’une culture de solidarité

3

La 24ème édition du traditionnel Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion a officiellement démarré le lundi 8 octobre dernier. Sous le thème : « La solidarité, une responsabilité citoyenne en République du Mali », l’édition 2018 a comme parrain national, Dr Nouh Ag Infa Yattara, Délégué général de l’Association des Groupements d’églises et missions protestantes évangéliques au Mali (AGEMPEM).

La conférence inaugurale du parrain national, marquant le lancement officiel des activités du Mois a eu lieu le lundi 8 octobre dernier à la Maison des Ainés.

Selon le conférencier, Dr Nouh Ag Infa Yattara, cette 24ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion a pour objectif essentiel : la promotion d’une culture de solidarité au sein des populations ; le renforcement des capacités des groupes vulnérables en vue de lutter contre leur exclusion sociale; la promotion des mécanismes de protection sociale de la population contre les risques sociaux et la mobilisation des populations et des partenaires autour de la mise en œuvre d’actions visant au maintien de la paix et de la cohésion sociale.

Cette édition se réalisera à travers les quatre semaines thématiques qui sont : la semaine des personnes âgées ; la semaine de la femme et de l’enfant ; la semaine des personnes handicapées ; la semaine de la jeunesse, de l’emploi et de l’entreprenariat.

Selon le révérend Dr Nouh Ag Infa Yattara, ce mois fait appel à la conscience collective. « La parole de Dieu pose cette question. Si quelqu’un dit : j’aime Dieu et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ?» s’est-il interrogé. Et de poursuivre : « Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâcherons pas. »Galates 6 :9.

Le mois de solidarité met donc l’accent sur notre crainte de Dieu et sur notre préoccupation à prendre soin de nos semblables, à quelques besoins qu’il soit et à quelques niveaux qu’il soit a t-il souligné. Le parrain 2018 a saisi l’occasion pour remercier les précédents parrains du mois, salué les autorités maliennes pour avoir placé leur confiance à l’évangélique protestante du Mali pour être parrain de ce mois béni d’entraide, de soutien, de solidarité des uns envers les autres.

En outre, assure Dr Nouh Ag Infa Yattara, la communauté évangélique protestante du Mali, ne ménagera aucun effort pour la confiance placée en elle. « L’église est en train de mobiliser au niveau des protestants évangéliques jeunes, faîtières, des églises indépendantes. Nous allons prier d’abord pour la bonne réussite du mois, pour une participation massive des maliens. Nous allons ensuite mobiliser les communautés chrétiennes du Mali de l’Afrique pour la cause. »

Il faut signaler que la semaine dédiée aux personnes âgées de ce mois de solidarité est parrainée par l’opération économique, Modibo Keita, PDG du Groupe GDCM.

AMT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here