Gouvernance : Les prophéties de Bokary Tréta

5

L’ambiance était presque électrique le mardi 9 octobre, lors de la réunion entre le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et des représentants de partis proches du président Ibrahim Boubacar Keïta. L’annonce du report des législatives par le Premier ministre a été reçue par certains comme un coup de massue. Depuis, Bocary Tréta, le président du Rassemblement pour le Mali ne parie plus sur l’avenir politique du régime qui serait un pouvoir désormais à la merci de l’opposition.

Tréta, compagnon de lutte du président IBK, jure la main sur le cœur, que la voie choisie par le président et son Premier ministre Soumeylou Boubèye mènera tout droit le pays à une certaine instabilité politique. S’exprimant au nom de la majorité présidentielle, il a expliqué leur souhait que le gouvernement tienne les élections législatives dans le délai constitutionnel.

Candidat aux législatives prochaines, le président du RPM pourrait être accusé d’avoir une lecture biaisée de la situation, puisque le report du scrutin retarde son rêve. Sevré des délices du pouvoir après son éviction du gouvernement, Tréta espère retrouver une occupation officielle en devenant député élu en commune V du district de Bamako.

Mais le président du RPM ne manque pas d’argument pour soutenir ses prédictions. Il met en avant plusieurs adversités, surtout après l’avis contraignant de la Cour Constitutionnelle qui s’est prononcée contre le report des élections. Et Soumeylou n’a pas tenu compte de l’avis de cette cour.

L’argument de taille mis en avant par Tréta, il y a ceux qu’il considère comme les pires menaces contre le régime d’IBK. «Monsieur le Premier ministre, vous savez bien, notre opposition non républicaine a un projet machiavélique pour notre pays», a-t-il prévenu. Et le patron du RPM de poursuivre : «Si d’aventure nous sortions du délai constitutionnel, sans encadrement juridique, il y a des risques au motif que notre pouvoir ne repose plus sur la Constitution. C’est un grand risque sur lequel je voudrais attirer votre attention ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here