CNOM: Le règlement intérieur adopté

7

Le mémorial Modibo Keita à servi de cadre le samedi 13 octobre dernier, aux travaux de l’Assemblée générale extraordinaire du Conseil national de l’ordre des médecins du Mali (CNOM). L’ouverture était présidée par Mme Zeinab Touré, conseiller technique, représente du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, en compagnie du président du Conseil national de l’ordre des médecins, Dr Adama Berthé, en présence du Secrétaire général du syndicat de l’ordre des médecins, Dr Siaka Keita et plusieurs autres personnalités du monde de la santé.

Au cours de cette Assemblée générale extraordinaire, les membres du conseil national de l’ordre des médecins ont eu la lourde tâche et le privilège d’examiner et d’adopter le nouveau règlement intérieur et le projet de décret portant sur les conditions d’inscription et de radiation des médecins. Ils ont également procédé à une communication relative au projet de décisions de l’ordre.

Selon Dr. Adama Berthé, cette Assemblée extraordinaire a pour but d’adopter ces textes sans lesquels, l’ordre ne peut pas bien travailler. « Au cours de cette Assemblée extraordinaire, nous allons adopter notre règlement intérieur et le projet de décret portant sur les conditions d’inscription et de radiation des médecins et quelques communications relatives au projet de décisions de l’ordre», a précisé le président du Conseil national de l’ordre des médecins,.

Pour lui, conformément à la nouvelle loi régissant les ordres nationaux au Mali, le bureau actuel passe de 5 à 16 membres. « Il faut que les nouveaux textes de l’ordre soient en adéquation avec la réalité du jour. L’ancien texte prévoyait un bureau de 5 membres. Aujourd’hui, le nouveau texte prévoit un bureau de 16 membres. C’est pourquoi, nous devons adapter nos textes à cette réalité actuelle. Cela permettra davantage la bonne marche de notre ordre», a-t-il ajouté.

Dans son intervention, Dr. Siaka Kéita, Secrétaire général du syndicat de l’ordre des médecins et membre de la commission de conciliation, a rappelé que le Conseil national de l’ordre des médecins traversait un moment de turbulence. « Mais Dieu merci, aujourd’hui, par la force des choses et par l’engagement des uns et des autres, cette crise se trouve derrière nous. L’ordre des médecins, c’est la famille et c’est notre famille. Quoi qu’il en soit, les uns auront besoin des autres », a-t-il déclaré. Dr. Siaka Kéita a également rassuré que cette commission restera une commission de veille et que les médecins seront permanemment informés sur tout ce qui se passe au sein de l’ordre.

A l’ouverture des travaux, au nom du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Mme Zéinab Touré a rappelé que les textes qui font l’objet de cette rencontre ne sont que la suite logique des projets de loi adoptés en 2017 par le Gouvernement du Mali.

AMT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here