Elections législatives: Ni Soumi, ni Dédéou à Niafunké

0

Le président de l’URD et chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, n’est pas partant pour la députation, en dépit d’un boulevard largement ouvert pour une victoire aussi éclatante qu’en 2013.

Après sa défaite à la présidentielle, le challenger d’IBK n’est plus disposé à retourner à l’hémicycle et reprendre une mission parlementaire qu’il n’a que très peu accompli pendant la législature finissante.

Rien ne dit que l’URD pourra se passer de sa candidature pour rééditer son exploit des dernières législatives, mais il semble que son colistier en ait déjà tiré les conséquences.

Selon nos sources, en effet, le député Dédeou Traoré a également choisi de ranger macaron et écharpe au risque de s’engager dans une aventure peu certaine sans Soumaila Cissé. Car une chose est d’accorder une confiance à une liste de l’URD conduite par Soumi Champion, une autre est de le faire sans sa personne…

…Un candidat de l’Adema rattrapé par son indiscipline à Niafunké

Le désistement de Soumaila Cissé et de son colistier va-t-il profiter au candidat de l’Adema-Pasj à Niafunké ? Tout porte à le croire, à en juger par sa désignation sans anicroche de par les Ruchers de cette contrée, à l’issue d’une conférence élective que tout annonçait pourtant incertaine pour le Secrétaire général de la section.

Mamadou Diallo – c’est de lui qu’il s’agit – aurait dû en effet faire les frais d’une indiscipline ayant consisté à soutenir ouvertement le candidat Soumaila Cissé contre Ie candidat choisi par le PASJ à la présidentielle, IBK en l’occurrence.

Son acte avait même fait l’objet d’une dénonciation par correspondance adressée à qui de droit au Comité Exécutif où les dirigeants ont été très surpris de sa désignation comme candidat du parti.

L’intéressé bénéficie en même temps du vent de clémence qui souffle actuellement sur le PASJ, mais toujours est-il qu’il lui sera difficile d’adhérer à sa cause les nombreux autres militants disciplinés auxquels il a faussé compagnie lors de la présidentielle.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here