Section ADP/Maliba de la Commune I : L’honorable Ténin Simpara ordonne à la police à refuser l’accès de la salle à ses adversaires

0

Conformément aux règles et lois électorales en vigueur au Mali, chaque parti est exhorté à tenir les conférences de sections dans le dessein de choisir les potentiels (elles) candidats(es) pouvant les représenter aux législatives de 2018. La section ADP/Maliba de la Commune I a organisé sa conférence de section ce lundi 8 octobre 2018 à son siège à Korofina derrière le Musé de la femme (Muso Kunda).

A la grande surprise de plusieurs militantes et militants du parti, cette conférence s’est tenue dans une discrimination et partialité totale avec le refus de l’accès de la salle à plusieurs militantes et militants suite à un complot concocté par Ténin Simpara, député sortante, et Yacouba Coulibaly, secrétaire général du parti ADP/Maliba en Commune I.

Selon M. Guindo, président de la jeunesse ADP/Maliba de la Commune I, il était convenu que les membres du parti feront le choix entre Ténin Simpara, député sortante, Korotoumou Dia et Abdoul Karim Berthé, mais à la grande surprise de toutes et de tous, Ténin Simpara en complicité avec le secrétaire général Yacouba Coulibaly, a empêché les militantes et militants du parti n’ayant pas la volonté de voter Ténin. Ils ont fait entrer des jeunes du RPM comme Idrissa Samaké et deux jeunes de l’Asma qui n’ont même pas démissionné de ces partis respectifs.

Selon les normes les militants (es) devraient être munis d’un mandat leur permettant d’accéder à la salle afin de participer à l’élection d’un candidat pouvant représenter le parti ADP/Maliba aux législatives 2018, a martelé Korotoumou Dia, présidente des femmes du bureau national ADP/Maliba et potentiel candidat aux législatives. D’ajouter que contre toute attente, à la grande surprise de toutes et tous, Ténin Simpara et ses acolytes n’ont donné à elle que 5 mandats et 5 mandats également à Abdoul Karim Berthé. En tout 10 mandats aux deux adversaires et tout le reste à ses supporters pour avoir la majorité dans la salle de vote.

“Vu l’intention traîtresse de Mme Ténin Simpara en complicité avec le secrétaire nous nous sommes décidé à claquer la porte Berthé et moi”, a déclaré Korotoumou Dia. Elle a affirmé avoir été violentée par la police voulant confisquer son téléphone avec lequel elle filmait la scène frustrante pouvant ternir l’image du parti. L’un des policiers a atrocement pincé son bras à tel point de le faire saigné (voir photo).

Pour conclure elle a interpellé les responsables à intervenir pour faire revenir l’honorable Ténin SIMPARA à la raison tout en mettant de l’ordre dans la section ADP/Maliba de la Commune I avant qu’il ne soit trop tard.

Suite à un constat bien éclairé, il s’est avéré que la police présente à la porte de la section n’avait pas été recommandée par le parti, mais l’honorable Ténin Simpara pour pouvoir empêcher, toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas d’elle comme candidate, à accéder à la salle.

En plus l’huissier a dit avoir constaté que la conférence a été forcement tenue avec la présence de plusieurs sous-sections fictives alors que la jeunesse ADP/Maliba de la Commune I a été empêchée d’accéder à la salle. Cependant, il a invité la jeunesse à la retenue afin de laisser le soin au bureau national de trancher légalement en toute conformité avec le statut et règlement intérieur du parti sans partialité aucune.

Dôgnoumè Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here