UE/ACP : les pays partenaires de l’UE réclament plus d’équité

0

A quoi ressembleront les nouveaux accords Union européenne/pays ACP ? Le fameux accord de Cotonou prend fin en 2020. Les ambassadeurs des pays Afrique-Caraïbe-Pacifique se réunissent à Bruxelles toute cette semaine pour discuter du nouvel accord de partenariat afin de déterminer une position commune face à l'UE, avant une réunion ce jeudi. RFI a rencontré le négociateur en chef des pays ACP, le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey.

avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

Politique, commerce, migration et nouvelles thématiques comme le réchauffement climatique et ses futurs réfugiés..., les sujets de négociation ne manquent pas. Le négociateur en chef des pays ACP, également chef de la diplomatie togolaise, sait qu'il y aura des discussions difficiles.

Robert Dussey souhaite desormais un accord égalitaire. « Les temps ont changé. Pourquoi aujourd’hui comprendre comme s’il y avait des problèmes l’article 8 du dialogue politique ? L’article 96 sanctionne les pays ACP. Et pourquoi les Africains ne le font pas pour les pays européens ? Nous pensons que c’est injuste. La justice voudrait que ce soit de manière égale ».

Autres sujets qui s'annoncent complexes : les migrations mais aussi le commerce. « Pour le moment nous avons de bonnes dispositions du côté de l’Europe. Mais nous verrons. Les discussions sont en train de commencer. Nous sommes patients, attendons… Nous allons attendre et quand ce sujet-là sera évoqué, on verra ce qu’ils nous diront officiellement. Et il faudrait revoir, comment nous allons négocier, comment nous allons discuter. Parce que la balance commerciale aujourd’hui est en défaveur du continent africain ».

Les pays ACP doivent se mettre d'accord sur un socle commun cette semaine. Une rencontre est prévue ce jeudi avec l'Union européenne.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here