Grève des magistrats : Rétropédalage de Soumeylou

12

Surprise ! Le gouvernement dans son bras de fer, engagé avec les syndicats de la magistrature, a cédé, hier, du terrain, en décidant le payement des salaires du mois de septembre aux grévistes. Alors que c’est ce même gouvernement qui avait choisi l’option de la radicalisation en décidant la retenue des salaires puis la réquisition des magistrats. Aussi, le premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, avait envisagé de sanctionner les magistrats qui n’auraient pas obéis à la mesure de réquisition. A cet effet, le premier ministre avait même indiqué que des vérifications allaient s’opérer, le lundi dernier, dans les cours et tribunaux pour se rendre compte de l’effectivité de la réquisition et, ce même lundi, le président IBK en recevant le Conseil supérieur de la magistrature est allé dans le même sens que son premier ministre. Mais, tout indique que la fermeté, jusqu’ ici, affiché par Soumeylou, a atteint ses limites. D’où la décision prise, hier, de payer les salaires aux magistrats. Une mesure qui selon la primature entre dans le cadre de l’apaisement. En fait d’apaisement, cette mesure est considérée comme une reculade du gouvernement, qui est actuellement mis au pilori par une vague de revendications émanant de plusieurs syndicats, dont celui de la magistrature. Quelle sera la réaction des magistrats après la décision du gouvernement ?

CH SYLLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here