Le ministre Alhassane Ag Ahmed Moussa à la DGCC : L’amélioration de prestations de la structure au cœur des échanges

4

Le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Ahmed Moussa veut redonner à la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC) sa place et son rôle dans l’économie nationale du pays. C’est fort de cette vision qu’il s’est rendu successivement, le mardi 16 octobre dernier, à la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence et sur le chantier d’hôtel du commerce sis à Quinzambougou. Il s’agissait pour le ministre de s’enquérir des conditions de travail des agents de ladite structure d’une part et de voir l’évolution des travaux de construction de bâtiment qui abritera la DGCC et plusieurs autres services de commerce, d’autre part.

Alhassane Ag Ahmed Moussa était accompagné par une forte délégation composée des membres de son cabinet.

Arrivés vers 10H à la Direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, le ministre et sa suite ont été accueillis par le Directeur général, Boucadary Doumbia, accompagné l’ensemble du personnel de la DGCC.

Sur place il a visité successivement les locaux, les différents services, sous-directions, le guichet unique de commerce extérieur, la documentation, et les archives. Avant de se rendre dans la salle de conférence pour un entretien avec les personnels de la DGCC et les syndicats.

Dans sa présentation, le DG de la DGCC, a fait savoir que sa structure a été créée par l’ordonnance n°2017-013/P-RM du 06 mars 2017. Sa mission est d’élaboration des éléments de la politique nationale en matière de commerce, de concurrence, de métrologie, de protection des consommateurs et d’assurer la coordination, le contrôle et la mise en œœuvre de ladite politique. Elle comprend trois (3) services en staff et quatre (04) sous-directions. Avec un effectif total actuel de 89 agents sur 164 prévus par le cadre organique. Mais, aujourd’hui, selon le DG, la structure est confrontée à des difficultés d’ordre matériel se traduisant par un manque d’équipements informatiques, de connexion et de mobiliers, l’insuffisance des moyens logistiques et financiers.

Face à cette situation et aux nombreux problèmes soulevés, le ministre a promis l’accompagnement du département pour l’amélioration de la qualité de prestation de la DGCC. Selon le ministre, beaucoup d’efforts ont été faits par les plus hautes autorités en matière d’organisation au niveau de la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence. Mais, souligne-t-il-« il y a un certain nombre de contraintes sur lesquelles nous allons travailler pour l’amélioration de la qualité de prestation de la DGCC, extrêmement importante dans l’organisation du commerce au Mali ».

Le ministre du Commerce et de la Concurrence a beaucoup insisté sur l’équipement et la modernisation des outils du travail de la DGCC, et surtout la formation des ressources humaines. ‘’ Nous allons aussi d’améliorer la qualité des ressources humaines à travers un programme de formation sur trois (3) ans’’.

L’autre temps fort de cette visite du ministre et sa délégation était la visite du chantier de construction du siège d’hôtel du Commerce. Un chantier majeur dont le taux de réalisation des travaux est estimé à 8%. Ceux-ci vont couter à l’État malien plus de 6 milliards de FCFA. Pour une durée d’exécution de 4 ans.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here