Mois de la solidarité : Le général Moussa Diawara met 30 millions dans la réfection de l’infirmerie du Génie militaire

10

Le jeudi 11 octobre, s’est déroulée la cérémonie de présentation de l’infirmerie rénovée du 34ème bataillon du génie militaire. C’est grâce à un appui financier du général Moussa Diawara, directeur de la sécurité d’Etat. Le général donateur était sur place avec d’autres hauts gradés de l’armée, des soldats et des femmes militaires et épouses de militaires. Deux temps forts : la visite du bâtiment et le repas de corps sur la place d’armes du 34ème bataillon du génie militaire.

Trente millions, c’est le montant qui a servi à la réfection de l’infirmerie du 34ème bataillon du Génie militaire. C’est le général Moussa Diawara, directeur de la SE, qui est le généreux donateur de cette somme. Son action s’inscrit dans le cadre du mois de la solidarité. Après la réception de l’infirmerie, le donateur a partagé un repas de corps avec les soldats du Génie militaire.

Le colonel-major Boubacar Diallo, commandant du Génie militaire, a tenu à remercier le général Diawara pour son geste. Selon lui, la cérémonie est marquée du sceau du mois de la solidarité et placée sous le signe du renforcement du cadre de vie des militaires de leur famille, et de l’ensemble de la population.

«Le général vient de procéder à l’inauguration du plateau technique de l’infirmerie de l’hôpital de Bamako, qui a reçu un toilettage à hauteur d’une trentaine de millions du donateur. C’est un geste symbolique qui va à l’endroit de tous les militaires, de nos familles. Et on a enchaîné avec ce copieux repas de corps», s’est-il réjoui.

Cerise sur le gâteau, la réfection de l’infirmerie a engendré la réalisation d’une bretelle de 200 mètre en béton armé avec tous les constitutifs qu’il fallait, comme le dallage de l’intérieur de la cour de l’infirmerie, a noté le colonel-major Boubacar Diallo. Avant de souligner que le général Diawara n’est pas à son premier geste.

«Vous avez visité avec nous, vous avez les images du plateau technique avant les travaux et l’état actuel avec une cour propre, ça a été salutaire pour nous commandement, et ça nous a enlevé une grosse épine du pied. Ça, c’est le geste d’un chef, nous sommes des militaires et cela fait partie de notre quotidien. Ce joyau sera entretenu et moi-même en tant que gardien des lieux, le père des sapeurs, je veillerai personnellement de concert avec le médecin-chef de l’infirmerie. Ce n’est pas un premier geste du donateur. Au niveau de la garde nationale, du bataillon para, de la gendarmerie, il y a eu des forages, des fournitures scolaires. Il y a un programme, ça concerne tout le monde sans aucune exclusion. On souhaite que ce geste se pérennise à l’endroit de nous tous. Nous ne cesserons jamais de remercier le général donateur», a-t-il affirmé.

Le général Moussa Diawara, après avoir mangé avec les hommes du génie militaire, les invités, les anciens, les enfants et les enfants, il a eu quelques courts échanges avec certains, avant une photo de famille avec l’ensemble des invités.

Kassim TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here