Projet d’alimentation d’eau de la ville de Bamako via Kabala : Les travaux ont déjà atteint un taux d’exécution de près de 80%

0

Le ministre de l’énergie et de l’eau, Sambou Wagué, accompagné d’une forte délégation, a effectué une visite aux chantiers du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala. L’objectif de cette visite de terrain du ministre est de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux qui ont déjà démarré. Ainsi, au dire des responsables, les ouvrages ont atteint un taux d’exécution qui avoisine les 80% et que les tests industriels sont prévus pour fin décembre.

A Kabala, le ministre et sa délégation se sont rendus au chantier du lot n°2 qui concerne la station de traitement et de pompage. Une fois sur place, la délégation a été édifiée par l’équipe technique sur le contexte du projet ainsi que les différentes phases. Après cette étape, les visiteurs ont été voir les travaux du lot n°1, notamment la prise d’eau et la station d’exhaure ainsi que le chantier de la cité universitaire. Suite aux visites de Kabala, la délégation a pris la route de Bacodjicoroni pour voir le chantier des réservoirs de 2 fois 10.000 mètres cube de lot n°4 et la canalisation de refoulement de lot n°3. Cette visite de terrain a pris fin par la visite des ouvrages de Koulouba qui desservira le quartier de N’Tomikorobougou en eau avec 2.500 mètres cubes par jour, et celui de Kati sud qui va desservir Sikoro, hippodrome, Banconi et Dialokordji en eau, soit 2.000 mètres cubes.

Donnant les raisons de cette visite de terrain, le ministre de l’énergie et de l’eau, SambouWagué, a expliqué qu’il s’agit de visiter tous les ouvrages qui sont prévus dans le schéma directeur de l’adduction d’eau potable de Kabala. « Il y’a quelques jours, j’avais commencé à visiter mes services, en commençant par le secteur de l’eau, donc la présente visite boucle cette première phase de visite en ce qui concerne les services de l’eau », a-t-il précisé.

Au dire du ministre, ce projet d’adduction d’eau potable est un gigantesque projet qui a pour ambition de fournir dans un bref délai 144 millions de litres d’eau par jour à Bamako en janvier 2019 et à peu près 580 millions de litres par jour à l’horizon 2030. A l’issu de cette visité, le ministre a déclaré qu’il a constaté que certains travaux avancent normalement mais que par contre il y’avait des problèmes sur d’autres.

Parlant de l’état d’exécution du projet d’adduction d’eau de Kabala, le coordinateur national du projet, Bakary Coulibaly, a fait savoir que c’est l’un des gros ouvrages de la sous-région qui doit produire en principe 248 millions de litres par jour. En ce qui concerne les lots 1 et 2, notamment la prise d’eau et station d’exhaure, il dira qu’ils sont à 98% de taux de réalisation et pour la station de traitement et de pompage, il a souligné que le taux est à 80% mais qu’il reste des travaux de finition.

Par rapport au lot 3 qui consiste à ramener de l’eau à Bacodjicoroni dans les deux réservoirs de 10 Millions de litres, le coordinateur du projet de kabala, a déclaré que ces travaux sont à 99% et qu’il ne reste plus que le raccordement. Selon lui, les ouvrages ont atteint un taux d’exécution qui avoisine les 80% et que les tests industriels sont prévus pour fin décembre. C’est-à-dire qu’ils vont tester les ouvrages à produire de l’eau. « Aujourd’hui on peut dire que le projet Kabala est une réalité », a-t-il conclu.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here