‘‘Facebookan’’: paiement des salaires des magistrats grévistes, les humeurs des internautes

0

Le gouvernement est revenu sur sa décision de rétention sur les salaires des magistrats en grève illimitée, depuis bientôt trois mois. Cette décision, qui alimente les débats sur les réseaux sociaux, donne l’occasion les pros et anti IBK, de se régler souvent des comptes. Les internautes déplorent le laxisme du gouvernement face à un dossier aussi crucial qui handicape sérieusement le fonctionnement de l’Etat et clament la victoire des magistrats, qui ont su forcer la main des autorités compétentes.

Abdoulaye KONE : « Le gouvernement décide de payer les magistrats grévistes » !
Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga vient de donner des instructions pour le paiement des salaires des magistrats grévistes. Une manière de décrisper l’atmosphère très tendue entre les parties. Du côté des magistrats, certains me confient que cela est un non-événement et que leur grève continuera jusqu’à satisfaction totale des doléances.
Lagare Odette Ouologuem : « Ils veulent reculer »
Ça montre qu’ils veulent reculer et chercher un terrain d’entente. Vive nos braves magistrats !
Sidi Maïga : « C’est un pas dans la bonne direction »
Le gouvernement commence à redescendre sur terre. C’est un pas dans la bonne direction.
Daouda Traore Bokélé : « Une honte pour ce gouvernement »
Une honte pour ce gouvernement ? Le droit a été dit, vive IBK ! Les partisans ne connaissent rien dans le droit, les magistrats ne baissez pas les bras, votre lutte est noble. Le PM doit démissionner et ses sbires une honte. Bravo les magistrats, ceux qu’ils vous ont insulté, injurier réquisitionnez les aussi ! Rire…
Sidi Maïga : « le gouvernement profère des menaces de mutations voire de radiation »
Il ne fera aucun état des lieux du Décret de réquisition des magistrats ni leurs mutations encore moins la mise à disposition de ceux-ci à la fonction publique. Quand il s’agit de menacer, il ne s’en sort pas trop mal, mais dès qu’il s’agit de passer à l’action, il n’y a plus personne. Il prend un décret de réquisition, il profère des menaces de mutations voire de radiation. Il nous fait croire qu’il mérite son surnom de tigre, mais il sait pertinemment qu’il ne peut rien contre un magistrat. Il exécute ses menaces seulement lorsqu’il a à faire avec des hommes politiques.
Alexandre Ouédraogo : « C’est une tentative de diversion »
En tout cas, an bè n’yonkô na dè. C’est une tentative de diversion de la part du gouvernement. Mais les objectifs sont clairs et précis. Imperturbables, nous ne reprendrons qu’après entière satisfaction des doléances acceptées par l’Etat lui-même et documentées, dont nous détenons comme preuve irréfutable.
Cheick Le Grand Diakite : « Ils n’ont rien compris encore »
Au lieu de privilégier le dialogue, nos dirigeants passent tout le temps à l’intimidation et autres. Ils n’ont rien compris encore ! Dommage pour eux, on ne gouverne plus comme ça !
Douma Cissé : « Une bonne nouvelle, mais »
On peut dire une bonne nouvelle, mais le gouvernement doit faire mieux, pour dialoguer jusqu’à aboutir à une entente, car ce bras de fer ne va qu’en sa défaveur et le peuple va continuer de souffrir.
Bamary Koné : « Deux poids, deux mesures »
Mais c’est ce même gouvernement qui disait que les comptes de l’État sont vides, la preuve c’est hier seulement que certains agents de l’administration ont perçu leur salaire du mois d’octobre et les agents des collectivités attendent leur salaire, deux poids, deux mesures.
Ahima Maiga : « tout est difficile Paiement des salaires des magistrats grévistes : les humeurs des internautesici »
Les grèves sauvages existent aussi. Dans un pays où règne l’injustice, tout est difficile et rien n’est facile.
Sémega DIANE : « Les magistrats affirment » !
On ne panique pas, on ne recule pas, on ne flanche pas. On sera là pour défendre, et les intérêts de notre corps, et la Démocratie. Le plus important, selon Hady Macky Diallo, c’est les contrevérités du gouvernement : même un magistrat de plus de 40 ans de service n’a pas 700 000 FCFA de salaire à plus forte raison un magistrat débutant. Aller jusqu’à mentir en disant que le service minimal n’est pas respecté, cela n’est pas vrai. Le ministre de la Justice fait des tournées dans les différentes juridictions où il a été accueilli par les procureurs et les présidents.
Lassana média : « Une victoire de plus pour les magistrats »
Une victoire de plus pour les magistrats. Le gouvernement a décidé de payer le salaire du mois de septembre des magistrats qu’il avait réquisitionné. Bravo, les magistrats, votre avenir et celui de tous les fonctionnaires grévistes dépendront de cette grève. À travers cette grève, vous allez écrire l’histoire de la magistrature dans les 20 à 100 ans à venir. Le peuple vous soutient à 100 %.
Journal Arc-en-ciel Mali : « Le président Modibo Keita avait raison »
Le président Modibo Keita a pu dire aux magistrats maliens : « L’indépendance du juge n’est pas dans les textes. Mais dans la valeur morale du magistrat lui-même, dans sa probité, dans sa compétence, dans sa conscience professionnelle. Il cesse vraiment d’être libre et indépendant, le jour où il prend l’argent de la corruption. Nous avons un peuple admirable, capable d’accepter tous les sacrifices pourvu que ceux-ci soient équitablement répartis. Ce qui peut le décourager, le démobiliser, le révolter, c’est l’injustice. Faites donc en sorte que tous ceux qui sortiront de nos Palais de justice, après une sentence, disent : justice a été rendue ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here