12è édition du Prix Africain de Développement (Padev) le 29 septembre dernier au Maroc : Quatre maliens récompensés

0

Le Prix Africain de Développement (Padev) a vu le jour en 2006 à Abidjan par des organisations de la société civile de 12 pays africains réunis autour de la Fondation 225 du Burkina Faso et de Safam Com International de la Côte d’Ivoire. Il s’agissait de contribuer à booster le développement des pays africains, à travers l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence, comme une des valeurs cardinales de la société africaine. C’est en mai 2007 que la première édition de la cérémonie de remise de cette distinction aux lauréats s’est déroulée à l’hôtel du 2 Février à Lomé, au Togo.Cette année, la ville de Marrakech, au Maroc, était à l’honneur pour récompenser les récipiendaires de la 12ème édition du Prix Africain de Développement. L’événement s’est déroulé, le samedi 29 septembre, dans un hôtel, dans une ambiance festive et fraternelle. En plus des responsables de la Fondation 225, on notait la présence de plusieurs personnalités dont les lauréats. Au cours de cette soirée de gala, plusieurs distinctions ont été décernées aux hommes et aux femmes qui se sont distingués dans le cadre du développement de leurs pays. Parmi les récipiendaires figurent des cadres maliens.

Notons que l’objectif du Prix Padev est “d’instaurer une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme une des valeurs cardinales et structurantes de la société africaine. Il s’agit aussi de susciter la prise de conscience autour de la responsabilité de chaque Africain comme acteur du processus de développement de son pays et non plus comme un spectateur passif des politiques gouvernementales en la manière”. C’est aussi une manière de célébrer les hommes et les femmes dont les œuvres sont de nature à produire un impact notable sur le processus de développement de leur pays.

El Hadj A.B. HAÏDARA

Les récipiendaires de l’édition 2018

Meilleure Artisane Africaine des œuvres sociales

Mme Jacqueline Amivi Aka (Togo) Présidente de la Fondation Jacqueline Amivi Aka

Meilleur Artisan du Développement de l’Audiovisuel

Abissi Charlemagne (Burkina Faso), Président de l’Union Nationale de l’Audiovisuel Libre du Faso (UNALFA)

Meilleure Compagnie de Transport Terrestre de Passagers

Saramaya Transport SARL (Burkina Faso)

Meilleur Promoteur Africain de la Formation Continue

Boureima Ouédraogo (Burkina Daso), Directeur Général de Building Business

Meilleur Artisan du Développement Local

Albert Bamogo (Burkina Faso) Maire de l’Arrondissement 9 de Ouagadougou

Meilleur Artisan Africain d’Infrastructures Routières

Diaby Lanciné (Côte d’Ivoire), Directeur Général du Fonds d’Entretien Routier (FER)

Meilleur Promoteur de la Sécurité Incendie

El Wardi El Mostafa (Maroc), Directeur Général de NORD Protection SARL

Meilleur Artisan de la Professionnalisation de l’Artisanat

Mohamed Ait Yachou (Maroc), Président de la Commission de la Formation Professionnelle de la Chambre d’Artisanat de Casablanca-Settat

Meilleur Opérateur du Génie Civil & Rural

Samba Diallo (Mali), Co-Gérant de BETRAP SARL

Meilleur Promoteur de la Sécurité Sociale

Luc Ankoundio Togo (Mali), Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM)

Meilleur Jeune Entrepreneur Africain

Mahamadou Camara dit Seyba (Mali), Directeur Général de Seyba Transit-Transports SARL

Meilleur artisan de la Sécurité Publique

Général Salif Traoré (Mali), Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Prix Africain Apollinaire Compaoré du Jeune Entrepreneur 2018

Karanda Godefroy Noêl (Congo-Brazzaville),Directeur Général de KNG International

El Wardi Brahim (Maroc) Chargé d’affaires à Alméga Maroc SARL

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here