Facebookan’’: ‘‘État islamique du Mali’’: la fureur des internautes

1

La ministre des Affaires étrangères, Mme Kamissa CAMARA, a reçu en audience M. Joël Meyer, ambassadeur de France au Mali, le 17 octobre. Sur la page Facebook de l’ambassade de France au Mali, le mot « État islamique du Mali » qui a apparu dans la publication qui relatait cette rencontre a fait le buzz sur Facebook. Si certains internautes ont pensé que c’était juste un lapsus de langage, d’autres ont interprété cette faute comme une volonté affichée de la France pour choquer les Maliens. Voilà votre Facebook an du jour !

Awa Sylla : « Depuis quand le Mali est devenu un État islamique » ?
Depuis quand le Mali est devenu un État islamique. Qu’est qu’on a fait ou dit pour vous montrer que le Mali laïc est devenu islamique. Il faut savoir que l’erreur est humaine, mais quand c’est une grosse bêtise, ça devient compliquer.

Aboubacrine Assadek Ag Hamahady: « Kamissa Camara n’est pas habillée en burqa »
Info ou Inbox ? Ah bon, République islamique du Mali, en lieu et place de la République du Mali ; à ma connaissance, Kamissa Camara n’est pas habillée en burqa ou en «niquable». L’ambassadeur actuel vient de la Mauritanie. C’est ce qui explique le lapsus.

Iyad Ag Mohamed : « C’est un souhait de l’ambassadeur »
C’est juste un souhait que le nouvel ambassadeur exprime pour assurer la continuité du service dans le même genre d’État.

Aliou Alias Badra Ndiaye : « C’est un ancien ambassadeur de la Mauritanie »
C’est un ancien ambassadeur de la Mauritanie, donc habitude mauritanienne lol.

Boubacar Karamoko Coulibaly : « La mission est maintenant connue »
Le Mali, selon l’Ambassade de France, serait devenu une république islamique à l’insu du plein gré de ses citoyens. Je viens de l’apprendre à partir du compte rendu d’audience de présentation de la copie figurée de l’Ambassadeur de France à Mme Kamissa Camara. Sommes-nous devenus aussi insignifiants que personne, même nos hôtes ne se donnent pas la peine de vérifier ce qu’ils écrivent à notre propos ? J’exige ici et maintenant au nom de tous les sans voix du Mali et en le mien personnel, des excuses et une rectification publique de l’Ambassade de France au Mali. Oui, je suis choqué, nous, les sans voix, sommes choqués et très choqués. Et nous élevons ici à cet effet, la protestation la plus vive. Assurément, la mission est maintenant connue. Mais il nous faudra passer sur le corps à nous tous malien, pour arriver à cela. Jamais, il n’y aura deux Mali, l’un islamique et l’autre pas du genre de ces deux : Soudan et Soudan du Sud. Alors, chers compatriotes, mobilisons nous au chevet de notre pays, notre beau pays, pour le sauver des griffes des prédateurs de toutes catégories au nom des intérêts géostratégiques de certains prétendument amis du Mali. Mais je suis persuadé d’une chose, ce pays ne sombrera pas et son réveil sera terrible pour tous ses faux amis.

Thiambel Guimbayara : Une erreur de frappe certainement !

Abba Abba : « Que fait le service de communication » ?
Voilà, il y aura toujours des gens pour justifier certaines stupidités. Est-il acceptable d’une légèreté d’un représentant d’un pays dans une cérémonie officielle, sans lire son message, que fait le service de communication ?

Adama Ly : « ce grand pays ne sera jamais à la solde de la France »
Excellent commentaire, ce grand pays ne sera jamais à la solde de la France et ses amis de nos pays limitrophes. Impossible n’est pas malien !

Douma Cisse : « le Mimétisme »
Qu’est-ce que vous voulez que cette innocente fille fasse ? Placée à la tête de l’un des plus importants ministères du pays et qui sera obligée de faire comme les journalistes des médias publics maliens, qui avec tous leurs talents sont réduits à dire ou écrire sur ordre.

Ousmane Diallo : « Kamissa nous doit des excuses »
Abba Abba bonne question mon frère
C’est une insulte à notre dignité et à notre souveraineté. Kamissa nous doit des excuses et des explications.

Boubacar Karamoko Coulibaly : « l’ambassadeur de France doit présenter les excuses de son pays au Mali »
Ousmane Diallo le minimum pour elle c’est de convoquer l’ambassadeur de France et lui dire de présenter les excuses de son pays au Mali et aux Maliens.
Sinon pour moins que ça j’ai vu mon ainé et cousin pousser des cris de goret et exiger le renvoi du représentant d’une compagnie aérienne. L’acte ainsi posé est grave et gravissime.

Sambi Touré : LA VRAIE RAISON DE TA COLÈRE
Tiè, Coulibaly Kenni, dis seulement qu’une République islamique ne t’arrange pas, toi qui garde encore quelques fétiches sous les semelles pour… au cas où !!!
Alors ta protestation est compréhensible, toi le « pratiquant et adepte des religions traditionnelles, de ‘’nangolongo à Bignèdiougou’’ en passant par ‘’Kontron ni sanè, tiouafè bla, kounguéré, ntiéni goïta, kômô, kônô ni kôrè, diaphrin, Makoungoba » Makoumba ni Nangolongo !!! »
Tiè, République islamique ça vaut mieux que ça dè !!!

Alassane Keita : « Une insulte, République islamique » ?
Une insulte, République islamique ? Pourquoi s’en offusquer ? Tous les jours, on le dit en Bamanan, nous-mêmes. Quelque chose nous déplait dans le code de la Famille ? Mali yé silamè dougou yé. Les magistrats ont maille à partir avec le gouvernement ? Les guides religieux tranchent. L’opposition et la majorité se crêpent le chignon ? Les guides religieux mettent tout le monde au pas. Les pompiers manquent de matériel ? Ils s’en plaignent auprès d’un guide religieux qui leur promet de prendre en compte leur doléance. Franchement, on n’a pas mieux à dénoncer ? Il n’y a pas pire à condamner ? D’ailleurs est ce qu’un pays à 95% musulman doit se sentir outré d’être qualifié de République islamique ? Franchement, il n’y a pas lieu de perdre son temps à cela.

Sylvestre Diarra : « C’est la population qui réagit »
Ce n’est pas le pays, mais la population qui réagit en posant la laïcité que le ministre du Culte sait si bien expliciter. Good day Alassane hoping to meet you soon.

Abdoulaye Traoré : « je parlerai de mépris »
Si je cède à la passion, je parlerai de mépris. On se rappelle, du commentaire du correspond de RFI (Anthony Fouchard) et le devoir d’un enseignant du lycée Liberté qui ont dû faire leur valise dans la foulée. Est-ce peut-être aussi une manière subtile de souligner la trop grande collusion entre le religieux et le politique ces dernières années ?
Mais l’hypothèse que je privilégie est le blaklisting des Maliens islamistes bientôt. Ils seront interdits d’entrée dans certains pays où la législation est stricte en la matière. Voilà mon côté paranoïaque et théoricien du complot est enfin découvert.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here