Grève illimité des exportateurs de gaz : Une bouteille de 5 kg passe de 3500 à 6000 FCFA

2

  Depuis le déclenchement de la grève illimitée du groupement des professionnels du gaz domestique au Mali le 5 octobre dernier, la pénurie du gaz domestique est devenue une réalité au Mali. Le prix a  pris l’ascenseur. Une bonbonne de 5 kg est passée de 3500 à 6000 FCFA en quelques semaines.

Cette augmentation inopinée des prix d’achat  du gaz butane au Mali est due à un bras de fer entre le gouvernement et les importateurs du gaz domestique réunis au sein du groupement des professionnels du gaz domestique au Mali.

Faute de payement  de factures  de ces importateurs dont le montant s’élève à 3 584 354 000 y compris les crédits non engagés pour faute de budget disponible à cet effet, le groupement des professionnels du gaz domestique au Mali qui regroupe (3) sociétés (SODIGAZ, FASOGAZ et SIGAZ), a décidé d’observer une grève illimitée.

Malheureusement, les citoyens font les frais avec l’augmentation inopinée des prix du gaz. En moins de deux semaines de grève, les prix ont pris l’ascenseur. Une bonbonne de 5 kg est passée de 3500 à 6000 FCFA.

Pis, le gaz reste invisible dans les marchés et rues de Bamako. Aucune négociation  n’est en vue entre le gouvernement et les importateurs pour trouver un terrain d’entente. Du côté des clients l’inquiétude est grande. La majorité de ces clients se tournent désormais du côté du charbon de bois. Là aussi, le virus de l’augmentation a gagné ce camp. Un sac de charbon se discute désormais au-delà de 5000 FCFA dans certains quartiers de Bamako. En entendant un dénouement heureux,  les clients  prennent leur mal en patience.

Maimouna Traoré (stagiaire)

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here