Hausse du prix du gaz butane : les importateurs démentent

0

Le groupement des professionnels du Gaz domestique au Mali dément formellement les rumeurs, selon lesquelles ils seraient en grève illimitée avec une augmentation des prix du gaz. Les responsables du groupement reconnaissent les difficultés dans l'importation du gaz butane mais déclarent « qu'à aucun moment » les entreprises gazières n'ont observé un arrêt de travail. Toutefois, ils ont réclamé dans une lettre adressée au ministre du commerce, le règlement d'une subvention élevée à plus de 5 milliards de FCFA.

Des informations non confirmées font état, depuis quelques jours, d’une grève illimitée des importateurs de gaz butane au Mali. Mais le groupement des professionnels de gaz domestique au Mali assure « qu’il ne s’agit là que de rumeurs infondées ».
« Nous ne sommes pas en grève, nous ne partons jamais en grève. Nous n'avons jamais demandé une augmentation de quoi que ce soit. Ce qui se passe sur le marché, c'est le travail des spéculateurs, nous n'avons rien à voir avec ça. Et je précise aussi que le gaz est fixé à 3 500 f au Mali, c'est ça le prix officiel et le prix du gaz n'a pas bougé », a déclaré le président du groupement des professionnels du Gaz domestique au Mali, joint par Studio Tamani.

Néanmoins, les entreprises gazières font actuellement face à une crise de trésorerie due au non-paiement de la subvention du gaz butane par l'État. Cette créance de l’État s’élèverait à plus de 5 milliards de F CFA. Le groupement des importateurs de gaz estime donc qu’en « l’absence de ces ressources financières essentielles à l’exploitation de leurs entreprises, ils seront contraints de surseoir à l'importation du gaz. « Aujourd’hui nous sommes aux environs de 8 mois. Il nous paye pas vraiment et ça ne peut pas continuer », regrette Oudiary Diawara.

De leurs côté, les autorités du pays n'ont pas encore réagit sur la question. En attendant, des consommateurs constatent une « augmentation inopinée » des prix du gaz sur le marché. Une situation qu'ils jugent inquiétante :

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here