Journée de solidarité de la Fondation Orange Mali 2018: 131 millions de Fcfa pour soutenir les populations vulnérables

0

L’esplanade du Palais des Sports de l’ACI 2000 de Bamako, a abrité le 23 Octobre 2018, sous la présidence du Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadou Konaté, la journée de la solidarité de la Fondation Orange Mali de la 24ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

Comme les onze précédentes éditions de la journée de la solidarité de la Fondation Orange Mali, Fondation orange Mali, n’est pas allé avec le dos de la cuillère lors de l’édiction 2018 aussi. Sa contribution concerne, entre autres, des dons importants en nature au profit des jeunes scolaires démunis, des structures sanitaires, de groupements de femmes, des centre d’accueil et d’encadrement de l’enfance défavorisée et d’associations de personnes handicapées. Le montant est estimé à 131 millions de FCFA.

Ce soutien à l’endroit des populations vulnérables estimé pour un montant de 131 millions de FCFA est réparti comme suit : 30 millions de donations en vivres, Kits scolaires, etc.; 18 millions d’investissements dans les matériels pour les activités génératrices de revenus ; 60 millions d’achats de matériels médicaux pour différentes structures de prise en charge des malades ; 23 millions pour la caravane ophtalmologique.

Pour l’édition 2018, le directeur général adjoint de la fondation Orange Mali a indiqué que les donations de la fondation Orange sont constituées de denrées alimentaires, de moustiquaires imprégnées, de kits scolaires, de vêtements, de matériels destinés aux activités génératrice de revenus, de motos tricycles pour personnes handicapées et des équipements médicaux.

Une opération de dépistage buccodentaire gratuite est également organisée au profit des personnes défavorisées. Toujours en 2018, dit-il, la fondation Orange Mali a réalisé de nombreuses actions solidaires pour le bien être des populations dans ses domaines prioritaires d’interventions dont la santé, l’éducation et des projets de solidarité.

Dans le domaine de la santé, explique la présidente de la Fondation Orange Mali, Mme Hawa Diallo, on cite son soutien à la santé maternelle et infantile avec la construction d’un second centre au sein du CSREF de Koulikoro les femmes victimes de fistule obstétricale dans cette région ; la continuité de la caravane ophtalmologique de la fondation Orange Mali dans les localités de Koutiala, Yélimané, Tominian et Narena-Kangaba ; le dépistage oculaire de 3000 élèves à Kolokani avec new vision, Apidom et World Vision ; le soutien à la phase III de la campagne (weekend 70) de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus à Bamako de l’amicale des femmes d’Orange Mali dans les six centres de santé de référence et les 27 centres de santé communautaires ; le renforcement du plateau sanitaire technique malien avec le don d’équipements modernes au point G et à l’hôpital du Mali ainsi qu’à des centres de santé de référence et communautaires (CSREF et CSCOM).

Au niveau de l’éducation, l’on note la réalisation de deux villages d’orange à Kantila et Dioubéba, un centre de santé et un point d’eau pour les communautés ; la réalisation d’un module scolaire de trois salles de classe à Dalala avec un bureau et un magasin ; le déploiement de 50 écoles numériques à travers le pays (16000 élèves bénéficiaires du programme) ; l’ouverture de 2 maisons digitales dans le district de Bamako pour l’initiation numérique, et la formation des femmes et jeunes filles en gestion financière ; le parrainage scolaire de 1410 enfants démunis dont des déficients mentaux, auditifs, et visuels ; l’octroi de 20 bourses d’excellence aux étudiants méritants issus de milieux défavorisés ; la promotion de l’excellence en milieu scolaire avec le soutien aux lauréats des concours et autres compétitions.

Dans le domaine des projets de solidarité, l’on cite la solidarité alimentaire à l’endroit des centres de prise en charge d’enfants et d’associations portant assistance aux personnes en situation de précarité ; le soutien à l’insertion socio-économique de 10 ex jeunes mendiants formés par l’Ong-Apram et l’accompagnement de la JCI pour l’appui et entreprenariat de 10 jeunes pour favoriser l’égalité des chances des jeunes en grandes difficultés et les préparer aux métiers de demain ; l’assistance aux enfants de la rue suivis par le samusocial Mali pour la prise en charge médicale et psychosociale de plus de 1200 enfants vulnérables dans le district de Bamako ; la clôture du mur de l’orphelinat CAPEMA de Sikasso qui accueille 76 enfants dont 33 pensionnaires ; le don de tickets de carburant à la direction générale de la protection civile pour l’appuyer dans ses actions d’aide et d’urgence au quotidien, etc.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here