Marchés de Bamako: Démarrage du chantiers de construction de 3000 Étals

3

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de formalisation des acteurs du commerce de détail (2018-2022), le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Hamed Moussa, a présidé, hier, la cérémonie de pose de la première pierre des travaux de construction des étals dans certains marchés du District de Bamako. L’événement s’est déroulé au marché de Tabacoro à Lafiabougou en commune IV, en présence du chargé d’affaires de l’ambassade du Japon au Mali, Shigeru Kondo, de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, des maire des Commune IV, V et VI, du président de la Fédération nationale des centres de gestion agréés des commerçants détaillants du Mali (FNACGAM), Harber Maïga et de nombreux autres invités.

L’évènement matérialise le démarrage du chantier de construction de 25.000 étals dans les principaux marchés du territoire national. La première étape concerne 11 marchés de Bamako où il est envisagé de construire 3000 étals, recouverts de faïence sous des hangars. Trois communes sont concernées : la Commune IV devant recevoir 1192 étals repartis entre trois marchés; la commune V, 308 étals pour trois marchés et la commune VI, 1500 étals pour cinq marchés.

Les travaux ont été financés par le Japon dans le cadre du don hors projet japonais à hauteur de 450 millions de FCFA.

Adama Bérété s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter le lancement du PROFAC, qui vise non seulement à améliorer les conditions de travail de nos commerçants, mais aussi et surtout à offrir de meilleures conditions de valorisation de nos produits. «Ces réalisations permettront de booster le développement économique dans nos communes et aux bénéficiaires de s’acquitter régulièrement de leurs taxes», a dit l’élu. Il a remercié l’ambassade du Japon et nos plus hautes autorités pour leur combat sans cesse en faveur de l’épanouissement du commerce.

Pour sa part, le président de la FNACGAM, porte-parole des bénéficiaires a, indiqué que la présente cérémonie rassure les usagers des marchés adhérents de tous les centres de gestion agréés quant à leur rôle et leurs responsabilités dans la construction des équipements marchands, la sécurité sanitaire des aliments, l’amélioration de leur cadre de travail et de vie, la problématique de la gestion des infrastructures marchandes.

De son côté, le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon expliquera que par cet accompagnement financier, son pays souhaite participer à l’amélioration de la qualité sanitaire des produits alimentaires et de la sécurité des occupants et équipements des marchés en cas d’incendie.

Pour Shigeru Kondo, ce projet permettra aussi d’améliorer la santé des populations et de lutter contre le chômage par la création d’emplois temporaires en phase de construction et permanents en phase d’exploitation. «Le projet va donner une nouvelle impulsion à l’économie locale et réduire la pauvreté par l’amélioration des revenus d’environ 1650 revendeurs de produits alimentaires et de la contribution du secteur tertiaire à l’économie nationale», a-t-il souligné, avant d’exhorter les responsables à assurer une gestion correcte du fonds mis à leur disposition et un suivi régulier des travaux du projet.

Quant au ministre du Commerce et de la Concurrence, il dira que, de nos jours, les conditions dans lesquelles les denrées sont vendues sur nos marchés nous interpellent tous à agir en tant que consommateurs. C’est pour cela, a-t-il ajouté, que le présent projet s’est fixé comme objectif de construire des étals pour améliorer les conditions de vente. «Cette œuvre permettra de soulager nos braves mères et sœurs qui, du matin au soir, qu’il pleuve ou qu’il vente, n’ont qu’un seul objectif, nous aider à soutenir la famille», a indiqué Alhassane Ag Hamed Moussa. Considérant que les étals feront partie du patrimoine des communes, il a exhorté les responsables à joindre leurs efforts à ceux des occupants des marchés pour maintenir l’environnement propre.

Amadou

GUÉGUÉRÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here