Brèves Brèves – ORTM : A deux mois de sa retraite, Sidiki Konaté recrute 200 agents

0

Cette information est sur toutes les lèvres des journalistes de l’ORTM : le directeur général, Sidiki N’Fa Konaté, en partance pour la retraite en décembre prochain, candidat déclaré aux prochaines législatives, a recruté des « membres du comité de soutien qui porte son nom et des gens de son village, ses futurs électeurs.».

Les mêmes sources indiquent que l’incidence budgétaire, estimée à plusieurs dizaines de millions de nos francs, va creuser davantage le déficit de l’ORTM, encore que Sidiki n’ait pas obtenu l’aval de son Conseil d’administration. Il recrute sans budget conséquent, sans critères. Il suffit seulement d’être de Kolondjèba ou d’un de ses nombreux comités de soutien.

Précisons que parmi les recrutés, il y a des financiers, des secrétaires, des techniciens, des chauffeurs, des coursiers, des animateurs, et bien sûr des journalistes. En ce qui concerne ces derniers, on recrute sans passer par le concours d’entrée à la fonction publique, empêchant ainsi à celle-ci de programmer un concours pour les hommes de media. Ils sont nombreux, chaque année, à attendre la fonction publique. Mais, Sidiki N’Fa Konaté les coupe l’herbe sous les pieds en recrutant ses parents et proches, au mépris des principes de la République vertueuse qu’IBK entend bâtir. On est vraiment loin du compte. A suivre

Le monde universitaire en deuil : Perte brutale de deux enseignants chercheurs

Le Dr Naffet Keita et Ambroise Dakoua sont décédés dans la soirée du lundi dernier, à la suite d’un accident de circulation sur la route de Ségou. Les deux chercheurs engagés et pleins de conviction se rendaient dans ladite ville, où, ils devaient prendre part à une activité sur la sécurité.

SEGOU : Le boucher et son fils ont été relâchés

Enlevés la semaine dernière, dans la localité Diabaly, par des individus non identifiés, un boucher et son fils ont été relâchés, le lundi dernier. Ils ont regagné leur domicile sains et saufs.

KORO : Le village de Gombo attaqué

Situé dans commune de Koro (région de Mopti), le village de Gombo a été attaqué, le lundi dernier, par des hommes armés non identifiés. Les assaillants, dans leur opération, ont tué un jeune et emporté des animaux.

Ordre des géomètres experts du Mali : La lutte contre l’exercice illégal de la profession en ligne de mire

Les membres du bureau de l’Ordre des géomètres experts du Mali (O.G.E), ont tenu, le week-end dernier au Conseil national du patronat du Mali (CNPM), leur 11ème assemblée générale ordinaire. Sous le thème : « La lutte contre l’exercice illégal de la profession de géomètre expert ».

Au cours de cette assemblée générale ordinaire, les débats et des décisions importantes ont été prises dans le seul optique d’assainir le milieu et de lutter contre l’exercice illégal de la profession de géomètre expert.

Selon le président de l’Ordre des géomètres experts du Mali, Yacouba Coulibaly, cette Assemblée générale, se tient à un moment qui constitue un tournant décisif pour l’Ordre. ‘’Je veux parler ainsi d’ambitions qui jalonnent notre regard, pas sur le passé, mais plutôt sur le présent et le futur’’, a-t-il déclaré.

Mois de la solidarité : L’ONG Alfarouk vole au secours de 1248 écoliers orphelins

Fidèle de sa tradition, la direction exécutive de l’ONG Alfarouk, a procédé le week-end dernier à son siège sis à l’ACI 2000, à la remise des chèques aux familles démunies. Ces fonds serviront à la prise en chargé de 1248 orphelins écoliers dans le district de Bamako en terme des frais de scolarité, de fournitures, d’habillements, entre autres. Ce geste de l’ONG Alfarouk qui ne constitue pas le premier du genre, entre dans le cadre de la 24ème édition du Mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion initié par les plus hautes autorités du pays.

L’opération va couter à l’Ong islamique Alfarouk plus de 240 millions de FCFA. Ce geste humanitaire de l’Ong Alfarouk a été apprécié à sa juste valeur, non seulement les bénéficiaires, mais aussi par les représentants des autorités politiques et administratives du pays.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here