Crise postélectorale: L’ADP-Maliba appelle à l’ouverture d’un dialogue national inclusif

4

Dans un communiqué de presse en date du 24 octobre 2018, l'Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) appelle à l'ouverture d'un dialogue national inclusif portant sur l'ensemble des sujets majeurs de réforme politique, économique, sécuritaire et institutionnelle. Le parti estime que seules des réformes profondes permettront l'enracinement durable de la démocratie au Mali et que ces réformes ne peuvent et ne doivent être le fait d'un camp ou d'une Majorité, toute réforme majeure devant faire l'objet du consensus le plus large possible.

L'Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) suit avec intérêt l'évolution de la situation socio-politique nationale et tout particulièrement les débats sur le report de l'élection législative initialement prévue pour les mois de Novembre et Décembre 2018.

Le Parti rappelle qu'il ne peut y avoir de scrutin sans qu'un certain nombre de réformes d'ordre politique et institutionnel soient entamées. Afin de pouvoir régler ces préalables longtemps évoqués par l'ADP-Maliba pour la tenue d'élections crédibles, libres, transparentes, équitables et assurant la plus large représentativité des populations dans les instances de décision, notre parti est favorable à un report des élections législatives prévues pour novembre et décembre 2018.

L'ADP-Maliba estime en outre que le système électoral (découpage territorial, listes électorales, processus de vote) a montré ses limites et porte sérieusement atteinte à la fragile paix sociale. A ce titre, nous estimons que seules des réformes profondes permettront l'enracinement durable de la démocratie au Mali et que ces réformes ne peuvent et ne doivent être le fait d'un camp ou d'une Majorité. Toute réforme majeure doit faire l'objet du consensus le plus large possible.

C'est pourquoi le Parti appelle à l'ouverture d'un dialogue national inclusif portant sur l'ensemble des sujets majeurs de réforme politique, économique, sécuritaire et institutionnelle. Ce dialogue doit se concevoir comme étant une étape majeure dans le rétablissement de la confiance entre le citoyen et l'Etat d'une part et entre les acteurs politiques d'autre part.

Bamako, le Mercredi 24 Octobre 2018

Honorable Amadou Thiam

Président de l'ADP-Maliba
Député élu en commune 5
Chevalier de l'ordre national

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here