Mali-Japon : Construction de 3000 étals dans certains marchés de Bamako

0

C’est le démarrage du chantier de construction de 25 000 étals dans les principaux marchés sur toute l’étendue du territoire national

Dans le cadre mise en œuvre du Projet de formalisation des acteurs du commerce de détail (Profac), le ministère du Commerce et de la Concurrence, en collaboration avec l’Ambassade du Japon au Mali, ont procédé, le mardi 23 octobre dernier, au marché Tabacoro de Lafiabougou, en Commune IV du district de Bamako, au lancement des travaux de construction de 3000 étals dans certains marchés du district de Bamako.

Ce lancement qui a été fait par le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Hamed Moussa et le Chargé d’affaires de l’Ambassade du Japon au Mali, Shigeron Kondo en présence des maires des communes bénéficiaires, constitue le démarrage du chantier de construction de 25 000 étals dans les principaux marchés sur toute l’étendue du territoire national. La première étape concerne 11 marchés du District de Bamako dans lesquels seront construits 3000 étals recouverts de faïence et sous hangars. Trois communes du district de Bamako sont concernées à travers cette première phase. Il s’agit de la Commune IV qui recevra 1 192 étals ; la commune V avec 308 étals et la commune VI recevra 1500 étals.

Ces travaux qui démarreront bientôt ont été financés par le Japon dans le cadre du don hors projet japonais et pour un coût total de 450 millions de FCFA.

Dans son intervention, le ministre du Commerce et de la Concurrence, a fait savoir que le Projet de formalisation des acteurs du commerce de détail, dans le cadre de sa contribution à l’hygiène et la sécurité sanitaire des aliments, s’est fixé comme objectif de construire des étals pour améliorer les conditions de vente des denrées dans nos marchés.

Ces étals, construits en ciment, seront recouverts de carreaux et sous hangars, afin de protéger des intempéries nos braves mamans et sœurs qui y exercent leurs activités matin et soir, a expliqué le ministre.

En outre, le ministre du Commerce et de la Concurrence a précisé aux autorités des communes concernées que ces étals qui seront construits feront partie du patrimoine de leurs communes respectives par conséquent, il les exhorte à joindre leurs efforts à ceux des occupants des marchés pour maintenir cet environnement propre.

Pour le chargé d’affaires de l’Ambassade du Japon à travers cet financement, le Japon souhaite participer à l’amélioration de la qualité sanitaire des produits alimentaires et de la sécurité des occupants et équipements de ces marchés en cas d’incendies. Shigeron Kondo a saisi l’occasion pour demander aux responsables concernés d’assurer une gestion correcte du fonds ainsi mis à leur disposition et un suivi régulier des travaux de ce projet.

Le représentant des bénéficiaires et le porte-parole des maires des communes concernées se sont réjouis de l’initiative. Selon eux, ceci comblera les attentes des commerçants, ainsi que celles consommateurs.

La présentation du projet par le responsable de l’entreprise en charge de la construction et la pose de la première prière ont mis fin à la cérémonie.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here