Éducation nationale : La liste d’orientation des élèves détenteurs du DEF sera publiée lundi

1

La liste d’orientation des élèves détenteurs du diplôme d’études fondamentales (DEF) pour la session de juin dernier doit être en principe officiellement publiée le lundi prochain sur le site web : www.education.gov.ml, selon les informations recueillies auprès des responsables du ministère de l’Education nationale. Ils sont 164.117 candidats déclarés définitivement admis au DEF de cette année, dont 152. 000 élèves réguliers qui seront tous orientés.

Les élèves âgés de 11 à 17 seront orientés au lycée, ceux âgés de 18 à 20 ans iront dans les écoles professionnelles. L’âge, la scolarité au second cycle et l’enveloppe financière allouée aux frais scolaires, aux demi-bourses et pensions alimentations des établissements scolaires privés ont été les critères retenus dans l’orientation.

L’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) avait observé une grève à cause de la non orientation des élèves détenteurs du DEF, de la grève des promoteurs d’écoles privées, du manque de fournitures dans les établissements scolaires depuis la rentrée scolaire. L’Association estudiantine compte aussi décréter une grève de 72 heures à compter du vendredi 26 au mardi 30 octobre prochain. Le bureau de coordination de l’AEEM dit se réserver le droit d’envisager des actions vigoureuses si les autorités ne mettaient pas tous les enfants de ce pays sur un pied d’égalité dans l’acquisition du savoir. Le directeur général de la Cellule de planification et des statistiques du secteur de l’éducation (CPS), Dr Diakalia Koné, a expliqué que 38 milliards de Fcfa avaient été débloqués pour la gestion des orientations des détenteurs du DEF mais qu’il y a eu au final plus d’admis. Il a donc fallu 10 milliards supplémentaires pour gérer les orientations. Un premier travail avait été fait pour dégager les critères d’orientation mais, in fine, l’enveloppe financière souhaitée (48 milliards de Fcfa) s’est avérée insoutenable pour l’Etat. C’est pourquoi, les élèves âgés de 17 ans qui étaient initialement orientés dans les écoles professionnelles, seront tous casés dans les lycées. Il y aura aussi une diminution du quota alloué aux établissements scolaires privés dans les filières agro-pastorales. Dr Diakalia Koné a précisé que le coût de la formation d’un élève agro-pastoral est de 317.000 Fcfa par an contre 126.000 par an pour l’élève du lycée.

Les résultats de cet exercice ont été présentés hier à la Commission nationale de gestion des flux et seront soumis à l’appréciation du ministre de l’Education nationale pour prise de décision. Le directeur général de la CPS invite donc les responsables scolaires et l’AEEM à discuter et s’informer auprès du ministère pour comprendre le processus d’orientation. Il a demandé aux leaders estudiantins de lever leur mot d’ordre de grève pour le bonheur des élèves et étudiants du Mali.

Sidi Y WAGUÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here