Marchés de Bamako : Augmentation vertigineuse du prix de l’oignon

0

Produit de grande consommation, le prix de l’oignon a grimpé du jour au lendemain dans les marchés. Une situation qui préoccupe les consommateurs.

En effet, le prix de l’oignon a augmenté dans les marchés cette semaine. Une hausse qui a vite été constatée par les consommateurs de ce produit surtout en cette période caractérisée par des difficultés financières dans les ménages.

Dans le but de nous renseigner sur les raisons de cette hausse, nous avons rencontré M.S, commerçant grossiste et détaillant d’oignon au marché de Djelibougou.

Selon lui, avant, le kilogramme d’oignon en provenance du Maroc ou du Sénégal se vendait à 500 FCFA. S’expliquant sur les raisons de la hausse, il dira que la période de l’oignon local n’est pas encore arrivée.

« Pour l’oignon local, on vent souvent le kilogramme à bas prix, entre 125 et 150 FCFA. Ces oignons proviennent de Baguinéda, de Niono et Kati vers les mois de Janvier, Février et Mars », a expliqué M.S. Avant d’ajouter qu’actuellement, les consommateurs sont obligés de consommer les oignons de l’étranger à savoir ceux du Maroc et du Sénégal.

Ainsi dans les marchés, le sac de 25 kilogrammes d’oignon du Sénégal se vend de nos jours à 18500 FCFA et à 740 FCFA le kilogramme en gros tandis que le kilogramme se vend en détail à 800 FCFA. Pour notre interlocuteur, le kilogramme d’oignon du Maroc se vend aujourd’hui en gros à 700 FCFA et en détail à 800 FCFA le kilogramme.

A en croire M. S, avant l’augmentation du prix de l’oignon dans les marchés, l’oignon du Maroc se vendait en gros à 425 FCFA le kilogramme et en détail à 500 FCFA le kilogramme. Le sac de 25 kilogrammes d’oignon en provenance du Sénégal était cédé entre 11.000 et 11500 FCFA et le kilogramme en détail à 500 FCFA.

Pour certains commerçants interrogés au niveau des marchés de la capitale, ce sont les charges fiscales qui ont connu une légère augmentation les obligeant ainsi à revoir leurs prix pour pouvoir faire un peu de bénéfice.

Fatoumata Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here