Moussa Mara DR Oumar Mariko Deux figures antinomiques de la COFOP mort-né

0

La Convergence des Forces Patriotiques (COFOP) qui se dédie la mission d’office de sauver le Mali est une plateforme mort-né de par l’antinomie des idées entre Moussa Mara et l’Honorable Oumar Mariko.

Le dimanche 21 octobre 2018, une autre plateforme du nom Convergence des Forces Patriotiques (COFOP) est portée sur les fonts baptismaux. En son sein, des leaders politiques qui résignant à s’aligner derrière le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) de Soumaïla Cissé. Au nombre des figures emblématiques de cet autre pole de l’opposition politique malienne, figurent Housseïni Amion Guindo de la CODEM, Moussa Sinko Coulibaly du Mouvement pour le changement, Moussa Mara du parti Yelema et Dr Oumar Mariko du parti SADI.

Mais, ce nouveau regroupement au sein de l’opposition brille par la disparité de ses éléments, notamment Moussa Mara du parti Yelema et Dr Oumar Mariko du SADI aux antipodes de la réalité politique.

En effet, les résultats du second tour de l’élection présidentielle de 2018 a donné vainqueur le Président IBK, réélu majoritairement à la tête du pays par les Maliens. Cette réélection du candidat sortant a été diversement appréciée par certains acteurs de l’opposition qui sont montés au créneau pour crier au scandale démocratique sur tous les toits du monde.

Après avoir reconnu dès les premières heures la réélection du Président pour le quinquennat 2018-2023, l’ancien Premier Ministre Moussa Mara a réitéré cette reconnaissance quand il a déclaré : «Le Président a peut être mal été réélu mais il a été réélu».

Au même moment, l’Honorable Oumar Mariko ne voit pas les choses de cette même façon. Dans sa logique naturelle de tout récuser, le Secrétaire Général de la SADI persiste: «Pour nous, il n'y a pas eu d'élections présidentielles. IBK s'est fait forcement réélu».

Malheureusement, ce sont ces deux Hommes qui croient s’associer pour mener le combat de sauvegarde de la Démocratie et de patrie et faire revenir les autorités maliennes sur leur décision par rapport au report des élections législatives.

Tout compte fait, avec ces têtes brûlées aux antipodes de la realpolik, le rêve de ce nouveau regroupement a du plomb dans l’aile.

C.A

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here