UEMOA : Les acteurs en conclave sur l’amélioration de la compétitivité du coton

0

La commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) organise depuis hier jeudi 25 octobre au grand hôtel de Bamako, un atelier d’échanges et de partage d’expériences sur l’amélioration de la compétitivité de la filière coton par la prise en compte du Genre dans les pays du C4 (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad).

Cette rencontre était présidée par le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aissata Traoré et les représentants des pays du C4, les organes et institutions de l’UEMOA.

Face aux représentants des différents pays, le commissaire de l’UEMOA, Jonas Gbian a expliqué que le projet a pour objectif, de contribuer à l’amélioration de la compétitivité à travers une meilleure prise en compte du Genre dans les politiques de développement de la filière coton dans les pays du C4 en particulier et ceux des pays producteurs de coton de l’espace UEMOA en général. Selon lui, le coton est le moteur de développement économique pour de nombreux pays en Afrique de l’Ouest et du Centre.

” Cependant, la contribution de la femme n’est reconnue qu’au niveau du segment de la transformation et dans une moindre mesure, au niveau du segment de la production. Face à cette situation, il est nécessaire pour les acteurs de la filière coton des pays dits du C4, de partager leurs expériences sur la prise en compte du Genre et plus particulièrement du rôle et de la contribution de la femme dans l’amélioration de la compétitivité de cette filière coton, créatrice de nombreux emplois dans plusieurs secteurs de l’économie des Etats”, a-t-il dit.

Quant au ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, elle a remercié la commission de l’UEMOA pour le choix porté sur Bamako pour abriter cette rencontre sur le coton. Pour elle, cet atelier est donc une plateforme idéale pour aborder en profondeur les principaux problèmes et de proposer des solutions pour une meilleure valorisation de l’énorme potentiel des femmes dans le développement et de la compétitivité de la filière coton dans les pays du C4 en particulier et dans la zone UEMOA en général.

L’occasion pour elle de les inviter à partager les acquis et les expériences sur la prise en compte du Genre et les impacts de cette option sur l’amélioration de la compétitivité de la filière coton dans les pays C4. Ensuite faciliter les échanges entre les acteurs genres sensibles de la chaine de valeur du coton dans les pays du C4.

“Notre gouvernement, conscient que ces diverses préoccupations s’inscrivent dans la logique de sa politique de développement, continuera à œuvrer pour accroître et consolider la participation des femmes au processus de développement économique”, a-t-elle indiqué. Le ministre a rassuré la disponibilité du Mali à accompagner toutes les initiatives contribuant au développement économique et social qui profite aux femmes.

Adama Diabaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here