Mali : l’état d’urgence prolongé d’une année supplémentaire

0

L'état d'urgence au Mali, en vigueur quasiment sans interruption depuis l'attentat jihadiste contre un grand hôtel de Bamako en novembre 2015, a été à nouveau prolongé d'un an à compter du 31 octobre, a annoncé jeudi le gouvernement.

« Le présent projet de loi (…) proroge jusqu’au 31 octobre 2019 à minuit l’état d’urgence déclaré sur le territoire national », précise le compte rendu officiel du conseil des ministres du 24 octobre.

Cette décision, adoptée mercredi soir en conseil des ministres, intervient deux mois après la réélection du président Ibrahim Boubacar Keïta, qui a fait de la « sécurisation » du Mali la priorité de son second mandat.

L’état d’urgence accorde notamment des possibilités d’intervention accrues aux forces de sécurité, en matière de fouilles et de restrictions de circulation et de rassemblements.

Décrété à la suite de l’attentat contre l’hôtel Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015, l’état d’urgence avait été pour la dernière fois prolongé d’un an en octobre 2017, jusqu’au 31 octobre 2018.

Sa dernière prolongation « a permis entre autres de renforcer les mesures de prévention au niveau des autorités administratives compétentes, de proroger les effets des poursuites judiciaires liées à l’état d’urgence et d’accroître les actions de contrôle et les capacités opérationnelles des forces de sécurité sur le territoire national », souligne le gouvernement.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here