Affaire des colis pièges aux USA : Un suspect arrêté par la police fédérale

1

Suite aux enquêtes menées par la police fédérale américaine sur les colis piégés, un suspect est arrêté ce vendredi 26 octobre 2018. L’homme, dont les empreintes ont été retrouvées sur l’un des colis, répond au nom de Cesar Sayoc. Il risque 48 ans d’emprisonnement.

Des paquets ont été adressés vendredi dernier à l’ancien directeur du Renseignement américain, James Clapper, et au sénateur Cory Booker, candidat démocrate à la présidentielle américaine en 2020. Selon le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, le suspect arrêté vendredi dans l’affaire des colis suspects, a été inculpé de cinq chefs d’accusation, annonce-t-il dans un point de presse par lequel le chef du FBI, Christophe Wray, saisit l’opportunité pour annoncer l’envoi de 13 engins explosifs à travers les États unis. « Il pourrait y avoir d’autres paquets », a-t-il prévenu.

Dans son passé, César aurait été membre des services de police en 2002 et il avait menacé d’activer un engin explosif. Mais pendant l’interrogatoire, il affirme avoir fait des études vétérinaires, alors que l’université indique qu’il a seulement postulé.  Ensuite, il prétend travailler dans le domaine du spectacle, mais avec tout ça, regrettent les services d’enquête, ses activités restent encore floues, ainsi que ses origines.

Par ailleurs, il n’a pas hésité à faire mention de la plupart des personnalités ciblées cette semaine. Cette affirmation a poussé le directeur du FBI à redoubler de vigilance et de prendre toutes les mesures de prévention nécessaires.

Rappelons que les 23 et 24 de ce mois, des colis contenant des engins explosifs ont été adressés respectivement à Hillary Clinton candidate à la présidentielle de 2016 et à Barack Obama, l’ancien président démocrate.

Djeneba Touré, stagiaire

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here