Liberté de la presse : Ras Bath dénonce le brouillage de son émission « Grands Dossiers »

0

Hier, lundi 29 octobre 2018, le porte-parole du Collectif pour la défense de la République (CDR), le chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath était face à la presse à leur siège sis au quartier Djélibougou de Bamako pour informer l’opinion nationale et internationale que son émission « Grands Dossiers » qui est diffusée sur la Radio Renouveau FM chaque mercredi de 21 heures à zéro heure fait l’objet de brouillage et de censure par le pouvoir en place. Furieux de cet état de fait, il dit avoir adressé des correspondances à une trentaine de structure (Ambassades, primature, ministères, sécurité d’Etat, etc.) afin que la liberté de presse, la liberté d’opinion et la liberté d’expression puissent être une réalité au Mali.

Selon le conférencier, le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, cela fait quelques semaines que son émission « Grands Dossiers » diffusée sur la Radio Renouveau FM (98.1) et dès fois sur la Radio RFM (88.5) est brouillée et censurée par les tenants du pouvoir. Avant d’ajouter que ces deux radios sont en règle par rapport au paiement des droits et taxes. Ainsi, dans la correspondance adressée à 35 structures, les membres du CDR précisent qu’ils ne vont plus se taire face à certaines situations.

« Le Collectif pour la Défense de la République à travers son porte-parole Mohamed Youssouf BATHILY alias RAS-BATH est victime de manœuvres liberticides tentant à démanteler la liberté d’expression et le droit à l’information des populations, principes consacrés par la constitution de la République du Mali », souligne la lettre du CDR. Selon cette lettre, le 13 Août 2018, le gouverneur du District de Bamako a ordonné la suppression de l’émission Cartes sur Tables que RAS BATH animait sur les ondes de la radio Renouveau FM. Le 1erAoût 2018, indique la lettre, le gouvernement a procédé à la fermeture de la radio Renouveau FM pour empêcher Ras BATH de tenir ses émissions.

La lettre du CDR rappelle que le Jeudi 02 Août 2018, la radio Renouveau a été envahie par plusieurs véhicules Pick-up transportant des hommes en tenue et lourdement armés, le Directeur immobilisé, les programmes suspendus. Dans cette lettre du CDR, il ressort que le 26 Septembre 2015, la nouvelle émission « Grands Dossiers » sur la radio Renouveau FM a fait l’objet d’un brouillage.

« Les fermetures de radios, les interdictions de certaines de mes émissions sont toutes intervenues dans l’entre deux tours des élections présidentielles de 2018 pour nous empêcher d’informer les populations sur les enjeux des élections présidentielles ainsi que la nécessité d’un choix pertinent. Ces mesures coercitives d‘un autre âge ont été suivies des brouillages des ondes, partout où RAS-BATH part animer une émission, les ondes sont systématiquement brouillées et la dernière en date est celle constatée par voie d’huissier.

Nous vous prenons à témoin de l’érection en mode de gouvernance des mesures infra-démocratiques confiscatoires de nos libertés fondamentales. Nous vous signalons que notre combat est celui du peuple et son information est un devoir pour notre collectif qui reste fermement attaché à la liberté d’expression », stipule la lettre du CDR adressée à une trentaine de structures.

Malgré tout, Ras Bath a, au cours de ce point de presse, précisé que son émission va continuer à être diffusée. D’ailleurs, il a invité tout le monde à se brancher sur le Renouveau FM (98.1) à partir de 21 heures pour écouter son émission « Grands Dossiers ».

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here